Passer au contenu principal

«Quand j’ai commencé, Gland n’était qu’un village»

Dominique Gaiani quittera son poste de secrétaire municipal en août. Il a accompagné la folle croissance de sa ville durant 36 ans.

Dominique Gaiani occupe l'ancienne salle de la Municipalité. Tout un symbole pour celui qui l'aura accompagnée durant 36 ans.
Dominique Gaiani occupe l'ancienne salle de la Municipalité. Tout un symbole pour celui qui l'aura accompagnée durant 36 ans.
Odile Meylan

A son arrivée à Gland, en juin 1980, Dominique Gaiani découvrait un village. Plutôt grand, avec ses 4200 habitants, mais un village quand même. «Je ne connaissais alors personne, mais tout le monde se connaissait. L’intégration était facile, notamment grâce au foot.»

Trente-six ans plus tard, l’énergique Broyard (il est originaire de Payerne) sait tout d’une commune qu’il a vu grandir en étant au cœur du pouvoir, en tant que secrétaire municipal. A quelques petits mois de la retraite, qu’il prendra en août, Dominique Gaiani trône encore derrière son grand bureau. Suffisamment large pour y déposer soigneusement tous les dossiers en cours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.