Les jeux d'évasion grandeur nature au coeur de Morges

MorgesLa création de deux «escape rooms» est à l'enquête publique. Mais les salles existantes n'y voient pas une concurrence.

Dans une «escape room», les participants doivent résoudre des énigmes.

Dans une «escape room», les participants doivent résoudre des énigmes. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Escape game: si cet anglicisme ne parle pas forcément à tout le monde, le concept est tendance. Ces jeux d’évasion grandeur nature sont toujours plus nombreux dans la région. Et l’offre pourrait prochainement s’étoffer. Le réaménagement d’une surface commerciale en escape rooms dans le centre commercial des Charpentiers est en effet à l’enquête publique jusqu’au 11 novembre. Derrière ce projet, on retrouve Escape World System, une société déjà active avec le même genre de jeux à Aigle, à Martigny, à Sion ou encore à Lausanne. À Morges, elle prévoit d’y ouvrir deux nouvelles salles.

De quoi faire de la concurrence à l’offre déjà existante? Pas vraiment, à en croire Aneta et Usman Saleem, à la tête notamment de l’Escape Étoy, qui a ouvert ses portes en 2017. Leur centre propose quatre salles et une zone de réalité virtuelle. «En quelques années, les jeux d’évasion grandeur nature se sont imposés comme un genre de divertissement adapté à tout le monde. Il y a beaucoup de demandes pour les anniversaires ou pour des activités de team building notamment.»

«Les jeux d’évasion grandeur nature se sont imposés comme un divertissement adapté à tout le monde»

Mais ce marché présente surtout une particularité: chaque salle offrant sa propre expérience, on y vient en général qu’une seule fois. Autrement dit, les amateurs sont sans cesse à la recherche de nouveaux «mondes». «Il arrive souvent que les clients nous demandent des recommandations pour leur prochaine aventure. Chaque publicité faite par un établissement profite alors à tous les escape games de la région.»

Le nombre croissant de ce type de divertissement est donc dans l’intérêt de tous, la pratique devenant toujours plus populaire. «Il s’agit d’une tendance qui va encore croître, se diversifier et certainement évoluer avec le temps», concluent Aneta et Usman Saleem, convaincus que le marché à de beaux jours devant lui.

Créé: 30.10.2018, 18h21

Articles en relation

Un championnat d’Escape games voit le jour

Suisse romande 25 salles provenant de six cantons romands ont été réunies pour former une compétition. Plus...

Un pass pour répertorier toutes les Escape Rooms

Jeux Un financement participatif est lancé pour créer un passeport réunissant les salles romandes où les participants doivent résoudre des énigmes chronomètre en main. Plus...

Les jeux d’évasion grandeur nature cartonnent

«Escape rooms» Le concept – s’échapper d’une pièce en 60 minutes – s’étend à des lieux insolites, comme un fort militaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.