Une liste de mariage pour célébrer Isabelle Moret

YensLes communes ne veulent plus passer à la caisse de force pour célébrer les réceptions de politiciens. Mais les organisateurs ont trouvé une alternative originale.

Future présidente du Conseil national, Isabelle Moret sera célébrée dans son village de Yens le mercredi 6 décembre.

Future présidente du Conseil national, Isabelle Moret sera célébrée dans son village de Yens le mercredi 6 décembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Prix Nobel, un médaillé olympique, un président du Conseil national? Le district de Morges n’a pas vraiment le goût du faste ni des têtes qui dépassent, mais il n’est pas à l’abri d’être sous le feu des projecteurs de temps en temps, avec la conséquence de devoir sortir de sa réserve et en même temps son porte­-monnaie pour financer une fête. Ce sera le cas le 4 décembre, avec la réception d’Isabelle Moret, propulsée présidente du Conseil national et qui attirera dans son sillage le gratin du pays pour venir manger une saucisse aux choux dans son village de Yens. Un honneur qui n’arrive que très rarement, même si le district peut s’estimer verni puisque le dernier président vaudois, André Bugnon en 2007, était déjà issu de ses rangs.

Mais douze ans plus tard, une question se pose avec davantage d’insistance: qui va payer l’ardoise? «C’est en grande partie le Canton qui a la charge d’un tel événement, mais il revient à un comité local d’organiser cette journée et de trouver le financement complémentaire», explique Marc Morandi, municipal à Féchy et président de ce comité. Qui ne manque pas de travail, puisqu’en quelques années, la pratique de «ponctionner d’office les communes» a pris du plomb dans l’aile.

«La réception de la présidente du Conseil national est un honneur rare qu’un district se doit d’assumer.»

«À l’époque, on demandait un ou deux francs par habitant et l’affaire était réglée. Mais à force d’avoir tiré un peu trop sur la corde, les élus ne sont plus tous d’accord de prendre sur l’argent des contribuables pour financer une fête à laquelle ces derniers ne sont souvent pas conviés», résume Marc Morandi. Allusion à l’épisode problématique du financement de la journée dévolue à la députée morgienne et présidente du Grand Conseil Sylvie Podio, dont le buffet végétarien avait braqué plusieurs municipalités refusant de passer à la caisse.

Comme le pensent certains, l’Association de la région Cossonay­Aubonne-Morges (ARCAM) ne pourrait-elle pas prendre une telle manifestation, forcément exceptionnelle, à sa charge? «Nous avons été sollicités mais ce n’est pas notre rôle», objecte le directeur Oscar Cherbuin. «Notre association doit valoriser les cotisations des communes par des projets et des prestations, mais pas une fête. Reste que la question d’un fonds spécial est légitime pour des occasions uniques qui mettent le district en lumière. Sa création figure d’ailleurs dans notre plan stratégique à l’horizon 2022, mais nous n’en sommes qu’au stade de la réflexion.»

Il faut cravacher ferme

C’est dire que Marc Morandi et son équipe doivent cravacher ferme pour trouver les fonds nécessaires à la réception du Conseil fédéral et des personnalités de tout le pays le 4 décembre, et surtout faire preuve d’imagination. «Nous avons dressé une sorte de liste de mariage, qui permet finalement aux communes de décider librement de leur soutien et de la valeur de celui-ci. Pour l’instant, c’est bien parti», se réjouit Marc Morandi. Ainsi, les vacherins de Romanel ont été pris d’assaut, comme le vin de la Cave de la Côte, bien avant que celle-ci ne soit désignée comme la meilleure du pays la semaine dernière. «Il faut tout de même rappeler qu’un tel événement ne se présente que très rarement et qu’il s’agit d’un honneur qu’il faut non seulement savourer mais assumer. Isabelle Moret est une digne représentante de notre district à Berne – la seule! – depuis de nombreuses années, et je crois que son engagement mérite la reconnaissance de sa région.»

Créé: 28.10.2019, 07h01

Articles en relation

Isabelle Moret entre en gare de Lucerne

Campagne Tiens, la conseillère nationale PLR a choisi la gare de Suisse centrale comme fond d’affiche! Plus...

Marc Morandi, organisateur de la journée officielle d’Isabelle Moret

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.