Une manne de 50'000 francs pour sept institutions sociales et humanitaires

NyonLa Fondation Cécile Pélichet, présidée par Daniel Rossellat, a distribué mercredi ses donations annuelles.

Daniel Rossellat, président de la Fondation Cécile Pélichet.

Daniel Rossellat, président de la Fondation Cécile Pélichet. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est une chance, pour les bénéficiaires mais aussi pour nous. Car c’est ici l’occasion de distribuer de l’argent qui n’est pas le nôtre.» Fidèle à son habitude, Daniel Rossellat a démarré sa présentation, mercredi matin, par une boutade. Président de la Fondation Cécile Pélichet, le syndic de Nyon distribuait ainsi des dons à sept institutions vaudoises œuvrant pour le bien d’autrui. Accompagné de sa collègue municipale Stéphanie Schmutz et du notaire nyonnais Dominique Burnier, également membres du comité, il a débloqué 50 500 francs. «Ce n’est peut-être pas nos sous, mais nous les gérons comme si c’était le cas!» Car la fondation donne la possibilité de débloquer chaque année entre 60 000 et 80 000 francs.

«Vous représentez des antidotes à la mélancolie, au désarroi et parfois même au désespoir»

Avec 15 000 francs, c’est la Croix-Rouge vaudoise qui se voit la plus richement dotée, elle qui désire augmenter sa capacité de soutien et de formation aux «proches aidants» dans le district de Nyon. Avec ses 10 000 francs, l’association glandoise Objectif vaincre l’autisme pourra former davantage le personnel qu’elle emploie. L’association Seven, à qui l’on doit l’organisation en octobre dernier à Colovray d’un tournoi de foot pour personnes en situation de handicap mental, a quant à elle touché 7500 francs.

La Fondation As’trame (soutien à ceux qui vivent notamment un deuil), le Faisceau cadet vaudois et valaisan (une forme de scoutisme), l’Espace A (spécialisé dans les questions de filiation, notamment dans le cadre d’adoptions) et l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles ont chacun touché entre 3000 et 5000 francs. «L’action des autorités, le filet social, ne remplacera jamais vos actions, a remercié Daniel Rossellat. Vous tous représentez des antidotes à la mélancolie, au désarroi et parfois même au désespoir.»

Créé: 25.11.2015, 17h38

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.