Passer au contenu principal

Une manne de 50'000 francs pour sept institutions sociales et humanitaires

La Fondation Cécile Pélichet, présidée par Daniel Rossellat, a distribué mercredi ses donations annuelles.

Daniel Rossellat, président de la Fondation Cécile Pélichet.
Daniel Rossellat, président de la Fondation Cécile Pélichet.
Philippe Maeder

«C’est une chance, pour les bénéficiaires mais aussi pour nous. Car c’est ici l’occasion de distribuer de l’argent qui n’est pas le nôtre.» Fidèle à son habitude, Daniel Rossellat a démarré sa présentation, mercredi matin, par une boutade. Président de la Fondation Cécile Pélichet, le syndic de Nyon distribuait ainsi des dons à sept institutions vaudoises œuvrant pour le bien d’autrui. Accompagné de sa collègue municipale Stéphanie Schmutz et du notaire nyonnais Dominique Burnier, également membres du comité, il a débloqué 50 500 francs. «Ce n’est peut-être pas nos sous, mais nous les gérons comme si c’était le cas!» Car la fondation donne la possibilité de débloquer chaque année entre 60 000 et 80 000 francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.