La mauvaise nouvelle du Canton vaut six millions

GlandLa Ville devra verser des acomptes beaucoup plus importants que prévu dans les caisses de l’État

Gilles Davoine, municipal des finances à Gland.

Gilles Davoine, municipal des finances à Gland. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jeudi soir, Gilles Davoine, municipal des Finances à Gland, n’avait pas la mine du vainqueur. Il a annoncé au Conseil communal que la péréquation cantonale devrait coûter 6 millions de plus que prévu, soit 19 millions au lieu de 13. «Jusqu’au 25 septembre, les simulations de l’État disaient que nous aurions 400 000 francs de moins à payer qu’en 2018. C’est donc une très mauvaise nouvelle, qui arrive au moment où le budget 2019 était presque bouclé», déplore le grand argentier, qui qualifie ce timing de «délirant».

Analysant la situation à la lumière de ces nouvelles données, le municipal s’est toutefois montré rassurant. «Certes, le budget 2019 sera déficitaire, mais la marge d’autofinancement restera positive. Nous avions anticipé une hausse assez conséquente de la facture sociale, qui sera finalement de plus 35% pour Gland. La péréquation directe correspond à une hausse de 103% par rapport à 2018. Au total, ces 6 millions représentent environ 10% de notre budget. Ce qui est certain, c’est que nous n’aurons pas besoin d’emprunter pour faire tourner le ménage communal.»

Présenté jeudi, l’arrêté d’imposition n’a pas été amendé. La Municipalité proposait de reconduire le taux de 62,5%. Elle a été suivie par son Conseil communal. L’année 2019 sera aussi marquée par l’entrée en vigueur de la RIE III. Pour Gland, la perte est estimée à 1,64 million. Cela représente la moitié des recettes fiscales provenant des entreprises en 2016. «C’est imposant, mais notre situation reste à relativiser puisque Gland est la commune vaudoise de plus de 10 000 habitants la moins durement touchée», précise Gilles Davoine.

Créé: 05.10.2018, 20h20

Articles en relation

Victime de la RIE III, Rolle envisage la mise sous tutelle

Fiscalité En 2019, les recettes fiscales diminueront de 8,5 millions. Les finances seront à sec. Le syndic tire la sonnette d’alarme. Plus...

La fiscalité des Vaudois devient un thème de débat

Grand Conseil Le parlement est saisi de plusieurs textes pour modifier l’impôt des personnes physiques. Plus...

Nyon ne peut plus éviter une hausse des impôts

Finances Plombée par les péréquations et la RIE III, la Ville doit augmenter son taux d’imposition et faire des économies. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.