Les MBC sommés d’améliorer le sort des chauffeurs

GrogneLes conditions de travail au sein des transports publics de la région Morges-Bière-Cossonay sont fustigées par le syndicat.

Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Syndicat du personnel des transports (SEV) est en colère contre les MBC et le fait savoir sans détour. «L’insatisfaction est palpable aux Transports publics de la région Morges-Bière-Cossonay, en particulier au sein des chauffeurs de bus», affirme le chargé de communication romand, Yves Sancey, dans un communiqué.

Chauffeurs fâchés ou fatigués, salaires des nouveaux jeunes conducteurs engagés récemment qui paraissent être supérieurs à ceux de leurs collègues dans l’entreprise depuis des années, taux d’absentéisme en augmentation, sous-effectif patent puisque des employés sont rappelés alors qu’ils sont en congé, la liste des critiques émises par l’organisation chargée de la défense des salariés est longue.

«Le mécontentement est encore renforcé par l’attitude de la direction, qui ne semble pas prendre au sérieux l’ampleur du problème, en particulier du sous-effectif, et se borne, pour le moment, à répéter que tout va bien», ajoute Yves Sancey.

Du côté de la direction des MBC justement, on affirme «entendre qu’un malaise existe». «Je déplore simplement la manière de faire, déclare François Gatabin. Des discussions sont en cours avec le syndicat et nous allons nous rencontrer le 1er novembre. Je ne pense pas qu’il était utile de faire enfler la polémique maintenant dans un communiqué au ton que je juge démesuré.»

Au sujet des critiques, le patron de l’entreprise précise que le système salarial a été modifié l’année dernière. «Celui-ci a d’ailleurs fait l’objet de négociations avec le syndicat. Le nouveau fonctionnement permet effectivement à des jeunes collaborateurs d’évoluer plus rapidement que des anciens.»

Il reconnaît toutefois que des améliorations doivent être réalisées: «Nous avons des soucis avec des absences longue durée qui nous obligent à demander à certains employés de venir travailler lors de leurs jours de congé. Mais nous agissons pour que la situation s’améliore. Nous sommes en train d’engager des chauffeurs et avons mis en place le programme MBC Care pour la gestion de l’absentéisme ainsi que le bien-être au travail.» (24 heures)

Créé: 12.10.2018, 18h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.