Passer au contenu principal

Il met Nyon sens dessus dessous

Un architecte propose à la Ville sa propre vision du développement. Intéressant, mais...

La démarche est insolite. Georges Tornier, à la tête d’Atelier94, un bureau d’architecture de 27 personnes à Arzier, a planché durant deux ans, à ses frais, sans commande ni mandat, sur un projet urbain pour sa ville natale de Nyon. Pourquoi? «Parce que la ville a presque doublé sa population en trois décennies et que j’étais attristé par ce qu’on y faisait sur le plan de l’urbanisme. Il manque une vision globale pour mettre en valeur l’une des plus belles villes de La Côte et redynamiser son commerce local», explique celui qui a rendu public hier une étude très fouillée avec quelques propositions originales.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.