A Morges, Arvinis n'ira pas dans l'usine Pasta Gala

ManifestationAlors que la 20e édition du salon des vins se prépare, aucune solution de repli n'a été trouvée pour remplacer les halles CFF, qui seront démolies.

L'usine Pasta Gala n'accueillera pas Arvinis.

L'usine Pasta Gala n'accueillera pas Arvinis. Image: MARIUS AFFOLTER -A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Arvinis ne rebondira pas dans l'usine Pasta Gala de Morges. Il s'agissait en effet de l'une des pistes provisoires envisagées cet été pour remplacer les halles CFF, vouées à terme à disparaître pour laisser place à un quartier flambant neuf à la gare. Et ce le temps que la halle multifonctions tant attendue dans la région morgienne soit enfin construite.

Ce mardi matin, à Vufflens-le-Château, à l’heure de dévoiler les contours de la 20e édition du salon des vins, Nadège et Philippe Fehlmann, patrons d’Arvinis, ont balayé cette idée. «Je suis allé visiter l’usine dernièrement et ce n’est clairement pas réalisable, précise Philippe Fehlmann, catégorique. Il y aurait beaucoup trop de transformations à faire. Ce serait coûteux et pas rentable, surtout pour une solution provisoire.»

La recherche d’un site idéal pour accueillir Arvinis et d’autres événements repart donc pratiquement de zéro dans la région morgienne. Et, au fil des années, les solutions se réduisent comme peau de chagrin. Malgré l’épée de Damoclès qui plane au-dessus de leur tête, les responsables d’Arvinis ont désormais décidé de voir le verre à moitié plein.

Créé: 21.10.2014, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.