Morges crée des passages pour malvoyants

Sécurité Des bandes tactilo-visuelles pour aveugles ont été posées sur les principaux passages pour piétons de la ville.

Des bandes tactilo-visuelles ont été posées sur les principaux axes de Morges.

Des bandes tactilo-visuelles ont été posées sur les principaux axes de Morges. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les personnes aveugles et malvoyantes peuvent désormais mieux se déplacer dans les rues de Morges. Et surtout traverser les passages pour piétons en toute sécurité. La Ville vient d’entreprendre la deuxième phase de travaux, qui vise à doter les passages cloutés de bandes tactilo-visuelles. Tous les grands axes de la localité, de la rue des Charpentiers à la rue Louis-de-Savoie, soit de la gare au centre-ville, sont désormais dotés de ces bandes granuleuses, identifiables aussi bien par tâtonnement avec une canne blanche qu’avec les pieds, et même visuellement.

«Ces marquages sont posés là où aucun élément architectural ne permet de guider les malvoyants»

«La première partie des travaux a démarré l’année passée, explique Daniel Buache, municipal responsable de la Sécurité publique. En règle générale, ces marquages sont posés là où aucun élément architectural ne permet de guider les malvoyants, à l’image des trottoirs.» Selon l’élu, ces travaux font suite à un préavis qui empoignait cette problématique il y a deux ans. Le Conseil avait alors validé une enveloppe de 60 000 francs pour poser ces bandes. Le tout après que les socialistes, les Verts et les Indépendants se sont inquiétés du sort de cette frange de la population en déposant un postulat.

Enfin, dans un troisième temps, la Commune s’attaquera au quartier de la gare. L’objectif étant de créer dans ce secteur stratégique de la ville un cheminement que pourront emprunter aveugles et malvoyants. «Mais nous attendons que le projet Morges-gare sud soit réalisé avant de lancer la dernière phase de ce chantier, explique encore Daniel Buache. Nous ne souhaitons pas investir dans le vide, vu que ce quartier est amené à changer complètement de visage dans les années à venir.» (24 heures)

Créé: 15.06.2015, 16h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.