Morges devra batailler pour son Parc des Sports

ProjetLe Conseil communal a introduit 200 places de stationnement supplémentaires dans le Plan partiel d'affectation de la zone sportive. Bras de fer en vue avec le canton.

La zone du Parc des Sports va être repensée de fond en comble dans le but d'accueillir un centre aquatique.

La zone du Parc des Sports va être repensée de fond en comble dans le but d'accueillir un centre aquatique. Image: Mickael Ammann

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dossier vieux de plusieurs années, le Plan partiel d'affectation (PPA) du Parc des Sports a été validé mercredi soir par le Conseil communal de Morges. On devrait même dire plébiscité tant le contenu gargantuesque de ce projet a séduit, d'autant que son adoption doit permettre de lancer enfin les procédures en vue d'y bâtir le fameux Centre aquatique régional.

Trop beau pour être vrai? Assurément puisque à quatre voix près, celles de la droite, le PPA a été amendé d'un «détail»: l'ajout de 200 places supplémentaires (840 contre 640) dans le parking souterrain prévu pour éliminer les voitures de ce site magnifique en bordure du lac.

Durant plus d'une heure, le municipal en charge de la gestion urbaine Eric Züger a tenté de convaincre le président de la commission d'étude Jean-Hugues Busslinger (PLR) d'y renoncer, mais ce dernier - connu pour être l'orateur en chef du Conseil communal - n'a pas trahi sa réputation en délivrant des arguments qui ont fait mouche.

Comme trop souvent, et le canton devrait commencer à en prendre conscience d'autant plus qu'il sera désormais présidé par une femme de dialogue bien connue à Morges, l'impression de subir le diktat de l'administration vaudoise a été au centre des débats. En clair, faut-il se battre et décider ce qui est bon pour sa ville en réclamant 200 places de parc supplémentaires ou mieux vaut-il se plier à la vision cantonale au risque de perdre du temps, peut-être même beaucoup de temps?

C'est cette notion de bras de fer qui a pesé sur les débats de très bonne tenue, la droite estimant que Morges pouvait se permettre d'aller négocier, la gauche estimant en substance qu'il y a déjà bien assez de place au programme et que le surplus peut très bien utiliser les transports publics. «Que diront les habitants des 33 communes concernées par le financement du projet lorsque leurs habitants ne pourront pas accéder à «leur» piscine faute de trouver une place, ce qui est déjà le cas en saison estivale aujourd'hui», a lancé Dominique-Anne Kirchhofer (PLR).

Laissant d'abord Eric Züger monter au front, le syndic Vincent Jaques a attendu la toute fin du débat pour rendre les élus attentifs au risque potentiel d'une modification du PPA. «La commission nous dit qu'il y a matière à renégocier avec le canton, mais cette négociation a été faite, elle a parfois été très dure et nous avons obtenu le maximum. Ce qu'on nous demande, c'est d'aller revendiquer ces 200 places mais au-delà du fait que les chances sont minces, il faudra bien céder sur d'autres choses si le canton veut bien nous entendre.»

Alors qu'on pensait que cet argument allait faire pencher la balance par crainte de voir les procédures et donc les délais s'allonger, c'est au contraire la droite qui a eu le dernier mot - à bulletins secrets demandés par les Verts - 44 élus contre 40 souhaitant lancer ce bras de fer avec l'Etat. «Je retiens surtout le fait qu'un PPA majeur pour notre ville a été accepté très largement (vote final de 64 contre 3) et c'est l'excellente nouvelle de la journée», lâchait Vincent Jaques au bout de ce marathon. «Il est clair que le dialogue avec le canton sera très rude au sujet de ces places de parc mais tout le reste peut aller de l'avant, à commencer par le lancement du programme pour le centre aquatique que personne ne conteste et que toute la région attend.» (24 heures)

Créé: 22.06.2017, 09h35

Articles en relation

Le P+R de Morges sera fermé dès février

Le P+R de Morges disparaîtra en février, un nouveau parking souterrain le remplacera en 2019. Plus...

Les premiers contours du futur Parc des Sports de Morges enfin dévoilés

Projet Le PPA Parc des Sports, qui englobera le Centre Aquatique régional, sera soumis à la population fin mai. Plus...

Peu d’opposants au futur parc des Sports

Urbanisme Le plan d’affectation du futur centre aquatique a suscité seulement quatre oppositions au terme de sa mise à l’enquête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.