François Meylan, candidat malgré lui

Succession Nuria GorriteFrançois Meylan a décidé de retirer sa candidature au dernier moment, mais une loi l’en empêche. Il est donc toujours en course pour l’exécutif morgien

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

François Meylan est candidat à l’élection complémentaire à la Municipalité de Morges. Une situation normale puisqu’il a officiellement déposé sa liste à la commune, jeudi dernier déjà. Seulement voilà, hier matin, quelques instants avant la fin du délai prévu pour le dépôt des listes, François Meylan déclare qu’il souhaite retirer sa candidature.

Les Verts ayant annoncé qu’ils ne se lançaient pas dans la complémentaire, l’homme, par ailleurs secrétaire général du PDC Vaud, ne se voit guère dans le rôle d’arbitre d’un duel gauche-droite fermé, entre Jean-Jacques Aubert (PLR) et Maria Grazia Velini (PS). Secrétaire municipale adjointe, Maryline Mayor se charge alors de vérifier la faisabilité de cette requête pour le moins inhabituelle. La réponse ne se fait pas attendre: c’est non!

Car la loi sur l’exercice des droits politiques (LEDP), consultée sur place, est claire. «Nul ne peut retirer ou ajouter sa candidature après le dépôt de la liste», précise son article 52, qui en a surpris plus d’un. Conséquence: le nom de François Meylan figurera bien sur le matériel de vote que les électeurs morgiens recevront bientôt. «Dans ces conditions, je ferai tout de même campagne et j’entends représenter une alternative aux candidatures PS et PLR», poursuit celui qui se lance en tant qu’indépendant.

Côté soutien, François Meylan peut compter sur l’appui de l’UDC. Et pour cause. «Il a été le cofondateur de la section morgienne de l’UDC et son premier secrétaire (Ndlr: il n’y est resté que quelques mois), rappelle Patricia da Rocha, cheffe du groupe au Conseil. C’est également un candidat qui peut rassembler et fédérer le plus grand nombre de Morgiens, grâce à son étiquette d’indépendant. Pour nous, c’est le plus important.»

Un peu plus tôt dans la matinée, c’est la candidate PS, Maria Grazia Velini, accompagnée d’Anne-Catherine Aubert, coprésidente du PS Morges, de Vincent Jaques et d’Eric Voruz, qui venait déposer sa liste. Comme annoncé et malgré quelques rumeurs contradictoires, les Verts ne se lancent pas dans la course. Le 17 juin, les Morgiens auront donc le choix entre Jean-Jacques Aubert (PLR), Maria Grazia Velini (PS) et François Meylan (indépendant.) (24 heures)

Créé: 07.05.2012, 18h57

Articles en relation

Les Verts morgiens font le forcing et lancent Sylvie Podio pour la syndicature

SUCCESSION GORRITE Les négociations entre verts et socialistes sont rompues à Morges. Les écologistes proposeront Sylvie Podio pour remplacer Nuria Gorrite. Elle affrontera certainement le rose Vincent Jaques. Plus...

Un deuxième candidat convoite le siège de Nuria Gorrite

Morges François Meylan est officiellement candidat à la complémentaire. Membre du PDC, il se lance pourtant comme indépendant Plus...

Succession de Nuria Gorrite: rupture de négociations entre Verts et socialistes

Elections complémentaire Tensions à Morges avant les élections complémentaires à la municipalité: les socialistes veulent présenter deux candidats, et les Verts, qui s'estiment écartés de la discussion, feront de même. Décisions jeudi soir Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.