Morges honore André Charlet dans les tulipes

InaugurationEn marge du vernissage de la Fête de la tulipe, la Ville inaugure une allée en hommage au fondateur des Schubertiades, bourgeois d’honneur disparu en 2014.

Le chef de chœur André Charlet était attaché à Morges, ville où il a grandi.

Le chef de chœur André Charlet était attaché à Morges, ville où il a grandi. Image: Stéphane Romeu - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le parc de l’Indépendance, les tulipes n’ont pas encore déployé toute leur palette de couleurs. Malgré ce léger retard de floraison, la 45e édition de la fête florale bat son plein depuis près de deux semaines déjà. Demain en fin de journée, deux événements marquants seront au programme: le vernissage officiel de cette manifestation phare morgienne et l’inauguration par la Ville de l’allée André-Charlet, fondateur des Schubertiades et grand chef de chœur, décédé l’an passé.

Le choix de cet honneur par la Municipalité ne doit rien au hasard. Né en 1927 à Lausanne, André Charlet a grandi à Morges. «Tout au long de sa carrière, il n’a eu de cesse de témoigner son profond attachement à notre ville. C’est avec un grand enthousiasme que nous avons décidé de baptiser cette allée à son nom», précise Vincent Jaques, syndic. André Charlet a par exemple activement collaboré à la conception de manifestations visant à célébrer les 700 ans de la fondation de la cité, en 1986. C’est donc tout naturellement que, en 1997, il a reçu la bourgeoisie d’honneur de Morges.

Les choses en grand
L’allée qui portera son nom – accolée aux murs de l’arsenal – se situe à l’est du parc de l’Indépendance et relie la place Louis-Soutter à la rue du Parc. Pour inaugurer cette allée comme il se doit, Morges a fait les choses en grand. «Des travaux de réfection ont été entrepris, explique Stanley Mathey, responsable des Espaces publics. L’allée goudronnée a été remplacée par un chemin, dans un souci d’harmonie avec le reste du parc.» Tout au long de l’année, le public pourra également admirer sur ce chemin une dizaine de sculptures qui servent de vitrine au Symposium international de Morges.

Pour Vincent Jaques, il est cohérent, voire essentiel, de coupler cette inauguration avec le vernissage de la Fête de la tulipe. Une vision que partage Jacques Bezençon, président de la manifestation florale, qui se tiendra jusqu’à mi-mai. «Nous sommes ravis d’avoir pu «jumeler» ces deux événements», souligne-t-il, tout en précisant que plusieurs nouveautés sont au programme de la fête. Ce week-end, il y aura par exemple une initiation à l’ikebana, un art japonais qui consiste à confectionner des compositions florales.

Créé: 08.04.2015, 16h47

Articles en relation

Un opéra sera joué au milieu des tulipes

Morges La Fête de la tulipe démarre samedi. Plusieurs nouveautés, à l'image d'un opéra baroque à ciel ouvert, agrémenteront cette 45e édition. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.