Morges Libre, une nouvelle formation politique qui vise le centre

PolitiqueUne conseillère communale UDC lance son propre parti politique.

Le logo présente une mouette, représentant la liberté, avec la galère - symbole morgien s’il en est - en arrière-fond. Le tout entre rouge et blanc, les couleurs du chef-lieu.

Le logo présente une mouette, représentant la liberté, avec la galère - symbole morgien s’il en est - en arrière-fond. Le tout entre rouge et blanc, les couleurs du chef-lieu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un nouveau parti politique s’apprête à voir le jour à Morges, vraisemblablement en fin d’année. Lancé par la conseillère communale Patricia da Rocha, présidente du Conseil jusqu’en août dernier, le mouvement s’appellera «Morges Libre», un nom qui rappelle celui du groupe Vevey Libre, créé sur la Riviera il y a dix ans.

A l’instar de la formation veveysanne, la formation se veut «politiquement dégagée»: «Le but de ce nouveau parti est de casser le clivage gauche-droite stérile. Morges Libre se veut un lieu d’échange, où tout le monde pourra donner son avis, sans aucun mot d’ordre qui viendrait d’en haut», précise Patricia da Rocha.

Pour autant, l’élue ne reniera pas son étiquette UDC. «J’ai été élue pour cinq ans sous cette bannière, je m’y tiendrai par respect pour les électeurs. Ce qui ne m’empêche pas de préparer autre chose en parallèle», poursuit-elle.

A Morges, le nouveau mouvement vise le centre. «Nous essayerons de prendre la place de l’Entente Morgienne», confirme la principale intéressée, qui précise encore qu’aucune fusion n’est prévue avec le PDC Morges, également récemment créé.

(24 heures)

Créé: 10.10.2013, 19h08

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...