À Morges, le quartier des Halles s’apprête à prendre vie

ChantierLe parking de 730 places ouvrira le 1er mars. Les premiers habitants sont attendus quinze jours plus tard.

Difficile à croire, mais d'ici à quelques semaines, une partie du quartier des Halles sera habitée.

Difficile à croire, mais d'ici à quelques semaines, une partie du quartier des Halles sera habitée. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En février 2017, des pelleteuses s’attaquaient à la démolition des mythiques halles CFF pour donner le coup d’envoi d’un chantier monumental dans le secteur de la gare. Trois ans plus tard, que de chemin parcouru! Alors que les passants de ce lieu stratégique se nourrissaient surtout jusqu’ici des images de synthèse pour se faire une idée du futur quartier des Halles, la vision proposée est plus réaliste depuis quelques jours.

Une partie des échafaudages a disparu, les bâtiments ont atteint leur taille définitive et le site se dévoile chaque jour un peu plus au regard des curieux. Mais, à lire les premières réactions sur les réseaux sociaux, on ne peut pas dire que la construction fasse l’unanimité. Loin de là! «Je n’aurais jamais pensé que de nos jours on puisse faire quelque chose de plus moche que le CHUV», estime un internaute. «On dirait un clapier à lapins», reprend un autre. Certains regrettent le manque de couleur, tandis qu’ils sont plusieurs à y voir une architecture «dans le plus pur style soviétique».

En pleine effervescence

En pénétrant sur le chantier, on a encore affaire à une véritable fourmilière, avec des dizaines de corps de métier qui s’activent pour tenir les délais. «Nous sommes dans les temps, assure Crispino Buccino, chef de projet aux CFF, propriétaires du site. Le parking pourra ainsi ouvrir le 1er mars.»

Si l’ouvrage souterrain semble en effet à bout touchant, la situation est moins évidente pour le bâtiment Sablon Sud, qui sera le premier à être mis en service le 15 mars. «Le plus gros est fait, rassure le chef de projet. Les vitres sont posées, les cuisines terminées et les salles de bain bien avancées. Il reste surtout des finitions, comme la pose des parquets ou le nettoyage. Quant aux aménagements extérieurs, ils vont débuter en fonction de l’avancée des travaux.» Ce premier lot accueillera des logements (dont une partie protégés), une école, une crèche et une structure parascolaire.

Outre les quelque 500 à 600 habitants attendus, une vingtaine de commerces s’installeront dans les bâtiments Sablon Nord et Sablon Rail. «Il reste encore six ou sept surfaces disponibles, détaille Crispino Buccino. Ces espaces seront remis aux locataires en février. Ils pourront ainsi y effectuer leurs travaux d’aménagement pour une ouverture espérée début mai.» Centre médical, pizzéria, kébab, restaurants péruvien ou japonais, fitness, bar, supermarché ou encore centre de rééducation sont notamment prévus.

Alors que Sablon Nord sera opérationnel en avril, il faudra patienter jusqu’en décembre pour Sablon Rail (qui comprendra également des bureaux sur deux étages). Mais les CFF n’en auront pas encore fini pour autant, puisque le bâtiment emblématique et historique de la gare sera ensuite démoli pour être remplacé par un immeuble de onze étages à l’horizon 2022.

Un secteur attractif

Et à quelques mètres de là, c’est le projet Îlot Sud – avec notamment une tour de seize étages – qui prend également forme. Ses 162 logements accueilleront leurs premiers occupants à l’été 2021. De quoi créer un nouveau centre-ville à Morges, et un possible déplacement de l’activité commerciale que certains redoutent.

D’autant plus qu’Incyte inaugurera ses nouveaux locaux à proximité en juin, le géant pharmaceutique étant en passe de terminer la transformation complète de l’ancienne fabrique Pasta Gala.

Créé: 31.01.2020, 07h09

Depuis octobre, des portes ouvertes sont organisées pour visiter un appartement-témoin. (Image: Christian Brun)

Dans le parking qui ouvrira le 1er mars, les ouvriers travaillent désormais à finaliser les détails. (Image: Christian Brun)

En chiffres

730 C’est le nombre de places que compte le parking souterrain réalisé sur trois étages. Outre celles dédiées aux locataires, l’infrastructure dispose de 282 places pour le P+Rail et 140 pour le public.

233 Le total des appartements en location sur l’ensemble des bâtiments. «À ce jour, une centaine ont trouvé preneur», précise Crispino Buccino. Plusieurs visites d’appartements-témoins ont été organisées ces dernières semaines.

200 En millions, le coût global du projet Quartier des Halles, en comptant également le futur bâtiment de la gare.

50'000 Il s’agit de la surface de référence pour ce projet, qui sera chauffée et refroidie grâce au réseau d’aquathermie, actuellement en cours de réalisation.

1000 Soit le nombre de nouveaux habitants qu’accueilleront le Quartier des Halles et son voisin, Îlot Sud, et ses 162 logements.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.