Morges est la reine suisse du tri des déchets verts

RécompenseLa Ville a remporté le Green Award à Berne. Elle fait mieux que les métropoles du pays dans le recyclage des déchets bio.

Jean-Jacques Aubert, municipal (à g.) et Alain Jaccard, chef du service infrastructures et espaces publics.

Jean-Jacques Aubert, municipal (à g.) et Alain Jaccard, chef du service infrastructures et espaces publics. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Morges est une très bonne élève dans la gestion et le recyclage de déchets verts. C’est même la meilleure de Suisse dans ce domaine. La Ville a remporté le Green Award vendredi, en marge de Bernexpo. Cette distinction nationale récompense la meilleure gestion des déchets organiques, qui comprend les restes de jardin et de table.

«Le prix a été remis par Biomasse Suisse, l’organisation faîtière des structures de méthanisation et de compostage des déchets bio», précise Christoph Grupp, responsable de la communication du Green Award. La Ville de La Côte a devancé toutes les plus grandes cités du pays, à commencer par Zurich, Fribourg et Neuchâtel.

Les effets de la taxe au sac

A Morges, c’était l’euphorie vendredi. Devant la déchetterie, Jean-Jacques Aubert, municipal des Infrastructures, et Alain Jaccard, chef de service, peinaient à cacher leur enthousiasme. «Ce prix est une très grande satisfaction, souligne l’élu PLR. C’est la récompense de tous nos efforts entrepris dans ce domaine. La population a vraiment joué le jeu.»

Depuis l’introduction de la taxe au sac, en janvier 2013, Morges a fait des efforts considérables pour faciliter l’élimination des déchets. Amélioration de la communication auprès de la population, écopoints proches des habitations et service efficient de récolte ont permis à la localité de décrocher le premier prix. Les chiffres sont parlants: à la fin des années 1990, Morges récoltait 650 tonnes de déchets organiques par an. Aujourd’hui, ce sont 1465 tonnes qui sont valorisées chaque année. De plus, les déchets ménagers ont été réduits de moitié.

«Il y a trois ans, nous avions déjà participé à ce concours et nous avions terminé troisième, rappelle Alain Jaccard. Depuis, nous proposons un système de ramassage au porte-à-porte chaque semaine au lieu d’une fois toutes les deux semaines. Nous avons aussi écrit à tous les propriétaires et gérances pour qu’ils disposent un container spécial en bas des immeubles.»

Crissier troisième

Autant d’efforts qui permettent aujourd’hui à la Commune de savourer sa victoire. Pour obtenir cette distinction, un jury de sept personnes a passé au crible toutes les données de Morges. «Nous avons envoyé un courrier à plus de 1000 communes dans le pays, poursuit Christoph Grupp. Soixante se sont portées candidates. Nous avons analysé toutes les données par le biais d’un questionnaire.»

Les trois communes finalistes – Crissier arrive troisième, derrière Frauenfeld – ont en commun un taux de recyclage élevé et une valorisation des déchets bio en énergie renouvelable. Comme beaucoup de communes lémaniques, Morges amène ses déchets verts à l’usine de biogaz Ecorecyclage SA, à Lavigny. Autant de points qui ont fait pencher la balance.

Le prix – un chèque d’une valeur de 5000 fr. – sera dédié à la valorisation du tri. Preuve enfin que Morges est championne en la matière, elle donne régulièrement des cours sur son système de déchets aux autres villes du pays.

Créé: 19.06.2015, 16h22

Les Vaudois en force

Pour la 2e édition du Green Award, les villes vaudoises ont frappé un grand coup. Outre Morges, on retrouve Crissier sur la troisième place du podium, devancée par Frauenfeld (TG).

Comme pour la grande gagnante, la Commune limitrophe de Lausanne a revu son système de récolte des déchets verts il y a quelques années. «Nous faisons une collecte des compostables chaque semaine, explique Nathalie Jaton, municipale responsable du dossier, ravie de décrocher cette troisième place. Nos tonnages des ordures ménagères ont été considérablement réduits. De plus, nous valorisons nos déchets à Lavigny depuis que Luc Germanier a créé son entreprise. Nous avons été parmi les premières communes à lui faire confiance.»

Pour Christoph Grupp, responsable communication du Green Award, ce n’est pas un hasard si les deux communes se retrouvent sur le podium. «Les deux villes valorisent leurs déchets à Lavigny, qui a une installation de compostage performante. De plus, elles ont une bonne qualité de déchets.»

En chiffres

22 Soit le nombre d’écopoints installés aux quatre coins de Morges. Les habitants de la vieille ville ne disposent pas d’un ramassage au porte-à-porte, car les rues sont trop étroites.

8000 Soit la somme totale qui a été remise à Berne par Biomasse Suisse aux trois gagnantes du Green Award. Morges a reçu 5000 francs, Frauenfeld 2000 francs et Crissier 1000 francs.

60 Il s’agit du nombre de villes suisses ayant participé à ce concours, qui était organisé pour la seconde fois. La première édition avait eu lieu en 2012. Morges s’était déjà illustrée en décrochant la troisième place.

Articles en relation

Morges condamnée à agir contre le littering

Conseil communal L'organe délibérant enjoint la Municipalité de trouver «des solutions concrètes» contre les déchets sauvages. L'idée d'engager du personnel pour traquer les contrevenants refait surface. Plus...

Les «jeteurs sauvages» seront traqués à Morges

Déchets La Ville envisage de former des employés pour qu’ils puissent amender les responsables de déchets sauvages. Une option pas encore légale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.