Morges souhaite rendre les quais à la population

CirculationLa Municipalité propose de fermer le bord du lac au trafic de façon ponctuelle dès l’été prochain. Grogne des commerçants.

La Ville envisage de boucler une partie du quai Lochmann de manière ponctuelle durant l’été.

La Ville envisage de boucler une partie du quai Lochmann de manière ponctuelle durant l’été. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Morges souhaite interdire la circulation le long de ses quais durant une partie de la période estivale. Aujourd’hui, la Municipalité entend en effet permettre à la population de s’approprier ce secteur de choix de manière ponctuelle à l’arrivée des beaux jours. Pour y parvenir, elle propose d’ouvrir le quai Lochmann aux citoyens, entre la place du Casino et le Temple, les quatre derniers dimanches des mois de mai à août, de 9h à 18h, tout en y interdisant le trafic. Si elle passe la rampe du Conseil communal, la mesure – déjà largement contestée par les commerçants – débuterait l’été prochain pour une période de deux ans.

«Nous avons essayé de trouver une solution médiane qui soit agréable pour les citoyens tout en n’étant pas trop pénalisante pour les commerçants»

«Nous avons essayé de trouver une solution médiane qui soit agréable pour les citoyens tout en n’étant pas trop pénalisante pour les commerçants, explique Yves Paccaud, municipal de l’Aménagement du territoire, qui rappelle que cette proposition est une réponse au postulat «Rendons les quais à la population» déposé il y a deux ans. C’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas fermer le quai du Mont-Blanc, pour ne pas amputer l’entier des places de parking. Les voitures pourront circuler jusqu’à la place du Casino.»

Selon l’élu socialiste, un bilan sera effectué après cette période d’essai. Mais il rappelle que la mesure préconisée va dans le sens du plan directeur des circulations qui prévoit, à terme, de libérer les quais des voitures après la réalisation du parking sous les quais ( lire ci-dessous).

Valoriser la vie associative

Aline Dupontet, conseillère communale à l’origine du postulat, trouve que la proposition municipale est intéressante. «Il est important de permettre aux citoyens de s’approprier l’espace public, rappelle-t-elle. On remarque d’ailleurs que, lors d’événements comme le Livre sur les quais ou le British Car Meeting, le public apprécie de pouvoir se balader sur l’entier du secteur.»

De plus, selon elle, cette fermeture permettrait de valoriser la vie associative, la Municipalité souhaitant mettre ce secteur à disposition d’initiatives locales diverses. «Comme c’est le cas à Lutry, on pourrait par exemple imaginer la tenue d’un vide dressing, ajoute la conseillère. Ou encore permettre à une association locale ou sportive de faire des démonstrations.»

Commerçants fâchés

Reste que le rapport municipal ne fait pas l’unanimité auprès des commerçants. Il faut dire que durant huit dimanches, c’est une centaine de places qui seraient indisponibles en pleine période estivale. «C’est la mort assurée du commerce local, peste Robert Pontet, patron du Casino. C’est bien de vouloir rendre les quais à la population, mais il faut aussi donner la possibilité au public de se garer à proximité. La proposition ne peut être valable que du moment qu’une variante est mise en place.» Un avis largement partagé par Béatrice Fornerod, présidente de la COOR, qui regroupe les commerçants: «Nous sommes sceptiques. Avec le futur parking sous les quais, on disposera au moins de places à proximité. Mais il ne sera pas construit l’année prochaine.»

Même irritation du côté du Romantik Hôtel Mont-Blanc au Lac, qui dispose d’un restaurant et d’une terrasse le long des quais. «Je crains clairement un manque à gagner, surtout lors de dimanches très prisés. Je pourrais encore comprendre la mesure si Morges disposait de quais minuscules, mais ce n’est pas le cas, estime Yannick Juillerat, directeur. Aujourd’hui, notre clientèle a déjà de la peine à se garer. Le facteur places de parking joue un rôle essentiel pour attirer promeneurs et clients.» Et Béatrice Fornerod de conclure: «C’est même le nerf de la guerre.»

Créé: 25.11.2015, 07h02

Un parking très attendu

Depuis des années, Morges étouffe sous les pots d’échappement et est empêtrée dans une problématique de circulation et de stationnement à large échelle. Pour résoudre ce véritable casse-tête, la Municipalité a élaboré un plan directeur des circulations, dont fait partie la construction d’un parking sous les quais de 300 places, devisé à 20 millions. «Nous estimons que cette infrastructure est la pièce maîtresse de la circulation à Morges, précise Jean-Jacques Aubert, municipal des Infrastructures. En effet, elle permettrait de capter la majorité du trafic provenant de l’est qui, à l’heure actuelle, doit tourner dans l’ensemble de la ville pour se rendre au centre ou au bord du lac.»

L’entrée du futur parking se situerait entre le temple et le lac. L’ensemble des cases en surface le long des quais ainsi qu’à la place de l’Eglise seraient transférées dans l’infrastructure souterraine. Et des aménagements en surface seront réalisés sur les rives, rendues au public. Aujourd’hui, il est toutefois difficile pour le municipal de donner un délai de réalisation précis. «Le Canton nous a renvoyé le plan directeur des circulations en retour. Nous devons le compléter avec certains documents. Nous le renverrons pour validation à la fin de cette année.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.