Une Morgienne à Bruxelles: «Je suis secouée»

AttentatsAvec ses camardes de classe, Célia Herzog est à Bruxelles. Elle a quitté le métro une station et 5 minutes avant l'explosion de Maelbeek.

Le musée où se trouvaient les gymnasiens se situe à une dizaine de minutes à pied de la station de Maelbeek.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est au petit-déjeuner que tout a commencé. «On a reçu l'alerte pour l'explosion à l'aéroport», raconte depuis Bruxelles Célia Herzog. Pas moyen de la joindre par téléphone ou réseau mobile: les lignes sont saturées. En sécurité dans l'hôtel qui l'abrite désormais, avec ses camarades de classe, c'est donc grâce au wifi que nous l'avons jointe. «On a quand même pris le métro, pour aller au musée (ndlr: à l'Académie royale des sciences naturelles). On est sortis à la station précédant celle de Maelbeek.» Là où, un peu plus de cinq minutes plus tard, un kamikaze sèmera le chaos. «Nous n'avons pas entendu l'explosion, nous étions déjà dans le musée», poursuit la gymnasienne. Encore «un peu secouée», après «avoir vraiment paniqué». Dès l'explosion du métro, toute la classe, depuis dimanche en camp d'étude dans la capitale, restera confinée dans le musée. «On y est restés cinq heures. C'était long...»

Ce mardi soir, un car viendra chercher tous les gymnasiens à leur hôtel pour les ramener à la maison. «On rentrera avec l'autre classe du gymnase qui était aussi à Bruxelles cette semaine.» Mercredi en fin de matinée, après une dizaine d'heures de route, tous seront accueillis par leurs parents. «C'est eux que j'ai appelé en premier. Je me réjouis de rentrer à la maison.» Célia Herzog y trouvera calme et un sommeil dont les événements du jour la priveront «sans doute» cette nuit. Quant à Bruxelles, la jeune étudiante y retournera. C'est sûr. «Mais pas tout de suite...»

Créé: 22.03.2016, 18h31

Articles en relation

Elèves romands en Belgique sains et saufs

Attentats Trois classes de Morges sont en voyage à Bruxelles et à Bruges. Elles doivent rentrer en Suisse mardi soir. Des élèves fribourgeois sont aussi sains et saufs. Plus...

Le fil des événements des attentats de Bruxelles

Belgique Deux frères connus des services de police ont été identifiés ainsi qu'un 3e kamikaze. Un quatrième homme est recherché. Le lien avec les attaques de Paris semble confirmé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.