Une Morgienne pourrait faire chanter Céline Dion

MusiqueNatacha Gaileen, auteur et interprète, fait partie des finalistes d’un concours lancé par la star québécoise.

Natacha Gaileen pourrait voir son titre «Pardonner ce retard» sur le prochain album de Céline Dion.

Natacha Gaileen pourrait voir son titre «Pardonner ce retard» sur le prochain album de Céline Dion. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Assise dans le cadre cosy du Café Balzac, à Morges, devant une tasse de thé, Natacha Gaileen peine encore à y croire. «C’est un véritable rêve qui se réalise, confie-t-elle d’emblée. En même temps, tout cela me paraît encore totalement irréel.» Il faut dire que lundi, cette Morgienne de 46 ans, auteur-compositeur, et interprète pendant son temps libre, a reçu le mail qu’elle n’aurait jamais espéré recevoir. Sa chanson Pardonner ce retard pourrait bien figurer sur le prochain album en français de Céline Dion, qui sortira l’année prochaine.

Des centaines de candidats

En août dernier, la star québécoise avait lancé un appel insolite aux auteurs-compositeurs du monde entier – même amateurs – pour qu’ils participent à son prochain opus. Le succès a été tel que près de mille chansons ont été reçues sur le site officiel et à la maison de disques de la chanteuse. Natacha Gaileen, grande admiratrice de Céline Dion, a tenté sa chance comme des centaines d’autres.

Aujourd’hui, sa ballade, «qui évoque la nécessité de lâcher prise pour avancer», figure parmi les 25 titres finalistes de ce concours. Le public a jusqu’au 27 novembre pour voter en ligne pour son titre favori. «Même si ma chanson n’est finalement pas retenue, c’est déjà une belle preuve de reconnaissance de mon travail», poursuit la Morgienne, qui ne sait pas sur quel critère le jury, formé de six critiques musicaux francophones, s’est basé.

«Pour moi, c’est un moyen d’expression qui me permet de m’évader»

Reste que rien ne prédestinait Natacha Gaileen – son nom d’artiste – à bénéficier un jour d’une telle vitrine pour l’une de ses compositions. Quand elle n’est pas au micro, c’est assise derrière son piano que cette noiraude aux yeux foncés trouve son inspiration. «Même si j’ai toujours aimé écrire, je me suis tournée vers la musique il y a une vingtaine d’années seulement. J’ai pris des cours de chant et de piano. Pour moi, c’est un moyen d’expression qui me permet de m’évader. Je qualifierais mon univers d’intimiste. C’est vraiment le texte qui prime et qui me permet de jeter mes émotions sur le papier. C’est pour cette raison que je ne chante qu’en français.»

Une «démarche personnelle»

De nature très discrète, la Morgienne, qui travaille dans la vie de tous les jours dans les ressources humaines en tant qu’indépendante, ne s’est produite qu’une seule fois sur scène. Et n’aime pas parler d’elle ni se mettre en avant. Pourtant, il y a dix ans, Natacha Gaileen a compilé douze de ses créations dans un album qui n’a jamais été commercialisé. Comme une forme d’exutoire et de journal intime. La chanson Pardonner ce retard en fait partie. «A la base, ces compositions émanent réellement d’une démarche personnelle», insiste-t-elle.

Aujourd’hui, elle espère toutefois pouvoir vivre de sa passion pour la musique, «même si ce n’est pas un but en soi». «Peut-être que ce concours me servira de tremplin. Sinon, cela aura été une belle expérience.»

(24 heures)

Créé: 13.11.2015, 08h25

Articles en relation

L'appel insolite de Céline Dion cartonne

Musique La chanteuse fait appel aux auteurs et compositeurs pour qu'ils participent à l'élaboration de son prochain disque. Plus...

Céline Dion cherche des chansons pour ses prochains albums

Musique La chanteuse québécoise fait appel à des auteurs et des compositeurs pour ses deux prochains albums. Plus...

Ecoutez le titre de Natacha Gaileen

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.