L’œnotourisme élevé en art de vivre autour de Nyon

EconomieNyon Région Tourisme met le paquet sur la découverte du terroir, l’un de ses axes de promotion pour attirer les excursionnistes.

Deux nouvelles balades oenotouristiques partent du village de Luins, dont l'église est un des monuments des les plus photographiés du vignoble de La Côte.

Deux nouvelles balades oenotouristiques partent du village de Luins, dont l'église est un des monuments des les plus photographiés du vignoble de La Côte. Image: Alain Rouèche-Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tourisme se porte à merveille dans le district de Nyon, comme ailleurs dans le canton. La tendance à la hausse est même supérieure dans l’Ouest vaudois (+3,3%), qui a franchi pour la première fois la barre des 200'000 nuitées hôtelières en 2018. «Notre région est mieux adaptée au tourisme individuel qu’au tourisme de masse, s’est félicité François Bryand, président de Nyon Région Tourisme (NRT), qui a tenu son assemblée générale jeudi soir. Elle est ainsi dans la tendance actuelle des voyageurs écoresponsables en quête d’authenticité.»

L’Office du tourisme, en étroite collaboration avec son homologue morgien, a su adapter son offre et sa promotion en conséquence depuis plusieurs années en mettant des priorités sur les atouts de La Côte: la culture (festivals et manifestations diverses), la culture (châteaux et musées), la nature (excursions, randonnées, activités lacustres…), les activités hivernales, le tourisme d’affaires et l’art de vivre (bien-être, gastronomie). Ce dernier domaine est en plein boom, notamment en matière d’œnotourisme. «Si l’inscription de Lavaux à l’Unesco donne à cette région un pouvoir d’attraction important, nous pouvons en tirer des bénéfices», explique Didier Miéville, directeur de NRT. La principale clientèle de La Côte étant composée d’excursionnistes suisses, elle est susceptible de revenir. Elle ira alors découvrir d’autres contrées et c’est à ce moment qu’il faut la capter.

Pour y parvenir, deux nouveautés ont été annoncées cette semaine. Deux balades œnotouristiques, les premières dans le district, ont été inaugurées jeudi matin au Cœur de La Côte. Sur le modèle de celle au départ de Morges, elles permettent aux marcheurs d’effectuer des boucles autour de Luins, une vers Begnins et l’autre en direction de Bursins, sur une longueur de 5,5 kilomètres. Elles sont l’occasion de découvrir le terroir viticole avant de le déguster au Caveau des vignerons de Luins-Vinzel. Une application téléchargeable sur téléphone propose des informations sur la promenade, mais aussi un quiz et des anecdotes.

Les offices de La Côte ont aussi mis en ligne sur leur site internet une plateforme de réservation d’hébergements dans les hôtels et B & B. Il est aussi possible d’y réserver des activités, comme des visites de caves.

Créé: 10.06.2019, 09h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.