Une nouvelle expo pour les amoureux des petits trains

NyonLa première édition de Trans-Rive-Expo mettra en lumière les trésors de maquettistes du district de Nyon et de Genève.

Parmi les maquettes de trains et de bateaux, il sera possible de voir la reproduction d'un cirque, ce week-end à Nyon.

Parmi les maquettes de trains et de bateaux, il sera possible de voir la reproduction d'un cirque, ce week-end à Nyon. Image: Georges Meyrat-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau rendez-vous présente à Nyon le travail des amoureux des maquettes en tout genre. Trans-Rive-Expo, qui ouvrira ses portes vendredi, s’inscrit dans le calendrier en supplément du traditionnel Rail-Expo du mois d’octobre.

Dans la salle de la Colombière, la manifestation mettra en lumière 14 exposants issus de la région, à l’exception d’un Français. Le train constituera la grande partie de l’exposition. Toutefois, il sera aussi possible d’admirer des reproductions miniatures du bateau La Suisse ou de la chapelle de Bogis-Bossey, par exemple. Des démonstrations d’hélicoptères et de drones radiocommandés sont encore au programme.

«Nous souhaitons rendre attractif ce qu’il est possible de faire avec nos mains, sans passer par un écran ou une tablette», souligne Pierre Lauber, l’un des organisateurs. Pour cela, des experts seront à disposition afin de partager leurs compétences lors d’un atelier d’initiation à la construction de maquettes.

Trans-Rive-Expo, salle de la Colombière, à Nyon, ve 19 h-22?h, sa 10?h-19?h, di 10 h-18?h.

Créé: 01.07.2015, 18h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.