«Une nouvelle page dans l’histoire de Beausobre»

MorgesL’ajout d’un complexe culturel et d’accueil de manifestations comblera un vide important dans l’offre de Morges.

L'architecte Marcia Akermann, le syndic Vincent Jaques et le municipal Eric Züger ont posé la première pierre du nouveau bâtiment.

L'architecte Marcia Akermann, le syndic Vincent Jaques et le municipal Eric Züger ont posé la première pierre du nouveau bâtiment. Image: Julien Lambert

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce 7 février est un très grand jour! Nous passons des idées –et du lancement des études en 2013– à la réalisation», a lancé le municipal de l’Urbanisme Eric Züger vendredi, à l’heure de la pose de la première pierre du nouveau bâtiment de Beausobre V. Cette construction –devisée à 18,5 millions de francs- a pour but de remplacer les foyers actuels qui ont atteint leur limite de capacité et souffrent de l’usure du temps.

«Aujourd’hui, force est de constater que les bâtiments actuels ne peuvent plus répondre aux nombreuses demandes des utilisateurs», a ajouté le municipal, tout en précisant que le site sous sa forme actuelle avait été inauguré le 3 mai 1986. «Beausobre s’apprête donc à ouvrir une nouvelle page de son histoire, a complété le syndic Vincent Jaques. Cette construction jaillit telle une évidence, en étant parfaitement complémentaire avec ce qui existe. C’est un site singulier, qui réunit les destins de toute une communauté. Proche du centre-ville, c’est pourtant un lieu où le temps s’écoule différemment.»

Dix-huit mois de travaux

Alors que l’installation de chantier avait eu lieu en octobre 2019, la pose de la première pierre marque le vrai début de la construction. «Les travaux de gros œuvre dureront jusqu’à la fin de l’été, précise Marcia Akermann, l’architecte que l’on retrouve derrière ce projet. Dès ce jour, il faut compter dix-huit mois. Nous devrions rendre le bâtiment fini pour l’été 2021. D’ailleurs, des manifestations sont déjà programmées pour le mois d’octobre.»

«Les premières manifestations sont déjà programmées pour le mois d’octobre 2021»

Marcia Akermann, architecte

Réalisé sur trois niveaux, l’espace polyvalent proposera toute une panoplie de salles, pour la plupart modulables. Il accueillera notamment les séances du Conseil communal, des repas de soutien, des banquets, des conférences, des manifestations ou encore des spectacles. «Il est également dans l’air du temps, puisqu’il répond aux exigences environnementales», reprend Marcia Akermann. Recouverte de panneaux photovoltaïques, la toiture plate devrait ainsi permettre au bâtiment de viser l’autonomie énergétique.

Ça bouge à côté

La réalisation de ce «petit» centre culturel n’est de loin pas la seule intervention à venir. Le site connaîtra en effet un lifting en profondeur avec la reconstruction de l’administration du théâtre, la rénovation de son hall et de la salle de spectacle, l’agrandissement du Conservatoire de l’Ouest vaudois et la transformation des foyers en cantine scolaire. Le tout pour un coût de 18,9millions. Les premiers travaux sont prévus pour le mois d’avril, une fois la fin du festival Morges-sous-rire qui a, pour l’occasion, été avancé de deux mois (du 24 mars au 9 avril).

Créé: 07.02.2020, 20h57

Articles en relation

Beausobre vivra une saison intense avant d’entamer sa mue

Un théâtre, une saison En raison des travaux de rénovation, la saison s'achèvera fin mars. Mais le nombre de spectacles est quasi le même. Plus...

Les voyants sont au vert pour le chantier de Beausobre

Morges Alors que la construction d’un nouveau bâtiment devrait débuter cet automne, le maintien des manifestations sur le site est garanti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...