Nyon se penche sur l'avenir du petit commerce

EconomieL’évolution du commerce de proximité sera au centre d’un forum organisé conjointement par la Ville et Uni Global Union.

Philip Jennings et Daniel Rossellat ont beaucoup échangé à l'heure de présenter le forum «Et maintenant?» qu'ils abriteront jeudi 1er octobre.

Philip Jennings et Daniel Rossellat ont beaucoup échangé à l'heure de présenter le forum «Et maintenant?» qu'ils abriteront jeudi 1er octobre. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est toujours cette même histoire de la poule et de l’œuf. L’animation d’une ville dépend-elle de la vitalité de ses commerces ou est-ce l’inverse? Pas question de trancher pour le syndic de Nyon Daniel Rossellat, tant les deux éléments sont imbriqués au cœur d’un discours développé ce mercredi à l’occasion d’une conférence de presse dans les locaux d’Uni Global, l’union mondiale des syndicats dont le siège est installé à Nyon. Le but? Faire la promotion d’un forum organisé jeudi 1er octobre par la Ville et le syndicat sur le thème de l’avenir du commerce local face à une économie toujours plus globale.

«Les acteurs économiques ont toujours dû s’adapter à leur temps, concède le syndic. Il y a aujourd’hui quatre boucheries à Nyon, contre dix il y a trente ans, alors que dans le même temps le nombre d’opticiens passait d’un seul à huit. La différence, c’est la vitesse à laquelle s’opèrent désormais ces changements.» E-commerce et économie de partage révolutionnent en effet à toute vitesse les marchés. «L’idée de ces forums Et maintenant? que nous organisons depuis cinq ans est de plonger une problématique globale et de la projeter sur une réalité locale», explique Philip Jennings, secrétaire général d’Uni Global Union. «En Europe, un jeune de moins de 24 ans sur cinq travaille dans le commerce, s’inquiéter de l’avenir de ce secteur est primordial.» Avec comme principal enjeu que les consommateurs préfèrent acheter leur livres dans la librairie du coin plutôt que sur Amazon.

Derrière le micro, le duo de «silver surfers», dixit le patron du syndicat, se passionne pour la thématique. De présentation à la presse, l’exercice se meut en un jeu de passe assez passionnant. «Quel rôle pouvons-nous jouer en tant que pouvoir public? s’interroge le syndic. Il n’est pas question de réguler l’économie en imposant un certain nombre de boucheries, le marché doit rester libre.» «L’essentiel, enchaîne Philip Jennings, est de soigner l’expérience, le plaisir d’être en ville.» Car pas question de remplacer un endroit agréable par un clic de souris. «L’aménagement de l’espace public est un domaine où l’on peut agir», confirme Daniel Rossellat. Mais ces évolutions doivent se dessiner en étroite collaboration avec les commerçants! C’est pourquoi ce forum n’est en fait qu’une première étape.» La seconde se fera, donc, avec les principaux concernés. «A nous tous, conclut Philip Jennings, de décider si nous voulons être spectateurs ou acteurs de ces évolutions.»

Créé: 23.09.2015, 17h39

Forum Et maintenant?

«Economie globale, commerce local», jeudi 1er octobre dès 18h30 au siège d’Uni Global à Nyon.
Ouvert à tous, entrée libre.

Articles en relation

A Nyon, les commerces de la vieille ville tirent la langue

La Côte L'inexorable déplacement des activités vers le secteur de la gare nuit aux magasins du centre historique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.