Nyon Région Télévision double son bassin de téléspectateurs

TélévisionLa chaîne du district de Nyon est désormais disponible via Cablecom.

Image: Vanessa Cardoso/Archive

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois semaines après sa relance, Nyon Région Télévision passe de 44'000 à presque 90'000 téléspectateurs potentiels. Depuis jeudi, les émissions de la chaîne sont en effet visibles dans tous les ménages de La Côte abonnés à UPC Cablecom. Le câblo-opérateur rejoint ainsi les téléréseaux nyonnais (TRN), glandois (SEIC) et aubonnois (SEFA) et arrose essentiellement les communes situées à l’est de Rolle.

«C’est un bon début, une étape importante»

«C’est un bon début, une étape importante», confie le patron de NRTV, Christophe Rasch. La suivante sera l’arrivée de Swisscom TV sur le réseau, ce qui permettra alors de diffuser aussi dans les villages du nord du district. «C’est signé! Ce sera réglé définitivement cet automne.»

Quant à l’étape la plus importante, à savoir la pérennisation de la chaîne, «on commence par démontrer l’intérêt d’une chaîne régionale», note Daniel Rossellat, président de Communyon, l’organe qui chapeaute NRTV. «Nous avons déjà des contacts, mais il faut toujours jouer des morceaux avant de passer le chapeau!»

Créé: 20.09.2015, 15h13

Articles en relation

Gland ne renonce pas à soutenir la chaîne de télé régionale

Médias La Municipalité souhaite rencontrer le comité de NRTV pour évoquer l'avenir de la chaîne, qui cherche des fonds. Plus...

Nyon Région Télévision renaît ce jeudi soir

Médias Après avoir frôlé l’extinction, la chaîne revient avec de nouvelles émissions et un sursis jusqu’à décembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.