Passer au contenu principal

InfrastructureNyon rêve d’un grand parc des sports

La Commune a présenté le projet lauréat pour le développement de Colovray et la construction de sa halle multisports.

La nouvelle halle multisports sera construite devant une esplanade qui remplacera le parking actuel.  La place publique sera conviviale et sera le cœur battant de Colovray puisqu'elle reliera l'ensembles des équipements sportifs du site.
La nouvelle halle multisports sera construite devant une esplanade qui remplacera le parking actuel. La place publique sera conviviale et sera le cœur battant de Colovray puisqu'elle reliera l'ensembles des équipements sportifs du site.
Localarchitecture
La halle multisports sera construite en bois. Son grand toit lui donnera une allure rurale qui rappellera le contexte agricole à l'entrée de Nyon.
La halle multisports sera construite en bois. Son grand toit lui donnera une allure rurale qui rappellera le contexte agricole à l'entrée de Nyon.
Localarchitecture
La salle de sports sera construite en bois. Elle sera semi-enterrée, mais les grandes ouvertures permettront à la lumière du jour d'entrer facilement.
La salle de sports sera construite en bois. Elle sera semi-enterrée, mais les grandes ouvertures permettront à la lumière du jour d'entrer facilement.
Localarchitecture
1 / 5

Les clubs nyonnais attendaient depuis des décennies une nouvelle halle à Colovray. Ils peuvent se réjouir, cette fois-ci elle prend forme. Mais c’est l’ensemble des amateurs d’activité physique qui ont le sourire. Car le projet lauréat renforcera sensiblement la vocation sportive du site, qui accueille déjà le football, le rugby et l’athlétisme, tout en l’ouvrant à tous les publics. Colovray deviendra un parc des sports.

La halle multisport reste le point d’orgue du projet. Sous le nom de Maison des sports, elle proposera une salle triple qui permettra la tenue des matches de l’élite du club de basket, dont autant les femmes que les hommes participent au championnat de ligue nationale A. Jusqu’à 2000 spectateurs pourront se masser sur les gradins entourant le terrain. Des salles pour les arts martiaux, des équipements d’escalade et de musculation sont également prévus. Une cafétéria et des vestiaires complètent le programme.

«Une première vaudoise»

Construit en bois avec une allure de grande ferme, le bâtiment s’intégrera dans le paysage rural de l’entrée de Nyon. Mais elle sera remarquable pour une autre raison. «L’ensemble des équipements sera réservé uniquement aux sportifs, puisqu’ils ne seront pas rattachés aux écoles, souligne Stéphanie Schmutz, municipale à Nyon. C’est une première vaudoise pour une telle infrastructure.»

Cette indépendance permettra aux clubs de l’élite d’organiser des entraînements en journée. Ce qui est aujourd’hui très difficile dans une salle occupée par les écoles jusqu’à 17h30. «Nous pourrons développer une vraie politique du sport pour tous ceux qui le pratiquent en dehors des clubs, insiste la municipale. Les seniors, la population souffrant de handicap et les parents au foyer pourront trouver des créneaux pour profiter de l’équipement. Elle sera aussi indispensable pour permettre au sport féminin de se développer.» Ouvert il y a deux ans, le complexe sportif du Cossy, sur le site de la nouvelle école des hauts de Nyon, est déjà occupé à son maximum.

Autour de la halle, l’espace public sera repensé. Le grand parking situé au nord de la route Suisse deviendra une belle esplanade piétonne. Celle-ci fera le lien entre les équipements existants et le nouveau bâtiment. Cette première étape pourrait être terminée en 2023 si le Conseil communal donne son aval et si la mise à l’enquête ne suscite pas d’oppositions.

Une place pour Knie

Dans un deuxième temps, un nouveau skatepark sera aménagé à côté de la Maison des sports, alors qu’une place des Fêtes est prévue côté Genève pour accueillir notamment le Cirque Knie. Dans un troisième temps, l’esplanade des sports sera prolongée par-dessus la route Suisse qui sera tranquillisée par des mesures de ralentissement dont un îlot central végétalisé. La zone de stationnement côté lac sera réaménagée pour être végétalisée. Au total, le secteur conservera le nombre de places de parc actuel.

La dernière étape consistera à construire derrière la Maison des sports deux nouveaux terrains à l’ouest de ceux existants, utilisés par le football et le rugby. Le site en comprendra alors 9.

Si le programme est ambitieux, il a un coût: plus de 30millions de francs. Une étude devra encore préciser le montant de la facture avant la demande, dans une année, du crédit de réalisation. Dans une situation difficile d’un point de vue de ses finances, la Ville devra trouver des solutions pour se payer l’équipement. «Nous devons encore réfléchir à la manière d’investir, reconnaît Claude Uldry, municipal des Bâtiments et des Finances. L’option d’un partenariat public privé pourrait être une solution.»

Une exposition des huit projets qui ont concouru est visible sous une tente sur le parking de Colovray, jusqu’au 23 janvier, du lundi au vendredi de 16h à 18h, samedi de 10h à 12h.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.