Nyon succombe à son tour à la mode du vélo-cargo

MobilitéQuatre vélos XXL sont désormais disponibles en libre-service dans des commerces de la ville.

Des vélos-cargos électriques déboulent à Nyon. Un complément à PubliBike.

Des vélos-cargos électriques déboulent à Nyon. Un complément à PubliBike. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nyon rejoint le club grandissant des villes qui accueillent des vélos-cargos en libre-service. Depuis mercredi à midi, quatre de ces engins, avec assistance électrique, sont disponibles pour le public. Dans le canton, l’agglomération lausannoise, Échallens (depuis deux semaines), Yverdon-les-Bains, Vevey et Aigle en proposent déjà. Le projet est porté par Carvelo2go, une filiale du Touring Club Suisse (TCS).

Les quatre vélos-cargos, qui comportent une grosse boîte devant le guidon pour transporter de jeunes enfants ou du matériel, sont situés dans des commerces aux quatre coins de la ville (Café Ex Machina à la rue du Vieux-Marché, Restaurant Gab’in à la Petite-Prairie, Café Milo en face de la Levratte et Base Hôtel à la gare). Ces partenaires donnent la clé aux clients qui ont auparavant effectué une réservation via le site web de Carvelo2go ou via son application. Ils leur donnent aussi la batterie, très utile pour faire fonctionner l’assistance électrique de ces triporteurs capables d’embarquer 100 kilos de matériel.

Pour la Ville de Nyon, qui a été un des moteurs de ce partenariat public-privé, les vélos-cargos ont plusieurs avantages. Ils doivent soutenir le commerce local en offrant un moyen simple, rapide et ludique de transporter ses commissions. Mais ils sont surtout un outil supplémentaire pour promouvoir la mobilité douce. La Commune a d’ailleurs sponsorisé l’un des véhicules en finançant son achat. «Nous souhaitons promouvoir cette alternative réaliste aux déplacements individuels motorisés», relève la municipale Roxane Faraut-Linares.

Une mobilité très tendance

Depuis le lancement d’un projet pilote en ville de Berne en 2015, le rythme de développement du réseau Carvelo2go est exponentiel. De 18 véhicules dans la seule capitale, l’offre a dépassé aujourd’hui les 250 dans une soixantaine de villes suisses. Fin 2018, la filiale du TCS comptait 10'791 utilisateurs. «Le projet plaît tellement que nous ne cherchons plus activement de nouveaux partenaires institutionnels, se réjouit Jonas Schmid, chef de projet. Les Communes viennent à nous toutes seules.» Un accord va d’ailleurs être signé très prochainement avec une nouvelle Commune vaudoise de l’arc lémanique, qui disposera aussi d’une flotte.

Les utilisateurs sont de plusieurs types. Des commerces se servent des vélos-cargos pour des livraisons, alors que des familles les enfourchent pour partir en balade. La durée d’une location est ainsi nettement supérieure à celle des vélos traditionnels en libre-service, qui sont utilisés uniquement pour de courts trajets. Avec l’offre Carvelo2go, la moyenne est de cinq heures. «Il arrive que des locations durent plusieurs jours pour une sortie à but touristique», explique Jonas Schmid. Le coût est de 5 francs pour la prise en charge et de 2 francs par heure.

Si le vélo-cargo se démocratise, il n’est pas pour autant en territoire conquis. «Les infrastructures routières ne sont pas toujours adaptées à ces véhicules très longs (ndlr: 2,4 mètres)», prévient Raphaël Charles, président de Pro Velo La Côte, autre sponsor de l’offre nyonnaise. Le lobbyiste du deux-roues, lui-même propriétaire d’un vélo-cargo, rend les futurs utilisateurs attentifs: «Il vaut mieux commencer en prenant une charge légère pour s’habituer à la conduite. Cela demande un apprentissage et je le déconseille aux enfants.»

www.carvelo2go.ch (24 heures)

Créé: 16.05.2019, 08h03

Articles en relation

Les vélos-cargos en libre-service déboulent à Lausanne

Mobilité La Ville inaugurait ce vendredi le plus grand réseau de vélo-cargo du pays, un an après Vevey. Vingt-quatre commerces en sont les garants. Plus...

Yverdon parie sur les vélos-cargos électriques

Mobilité Les Yverdonnois peuvent louer les nouveaux véhicules en ville dès aujourd’hui alors que PubliBike fait la grimace. Plus...

Première romande, des vélos-cargos faciles à louer

Vevey Quatre de ces engins électriques sont à disposition depuis jeudi, sur simple inscription sur internet et pour un prix modique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.