Nyon veut redonner du lustre à son passé romain

Anniversaire40 ans après l’inauguration du Musée romain, la ville a trouvé les moyens de mettre en valeur son riche patrimoine.

Le Musée Romain de Nyon est construit sur les vestiges de la Basilique, lieu où le pouvoirs politiques débattaient au début de notre ère.

Le Musée Romain de Nyon est construit sur les vestiges de la Basilique, lieu où le pouvoirs politiques débattaient au début de notre ère. Image: R. Gindroz/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Musée romain donne un beau coup de jeune à la présentation de ses collections. S’il avait été pionnier en se dotant d’un site internet en 1999, il adopte aujourd’hui des procédés audiovisuels et la réalité augmentée pour raconter l’histoire de Colonia Iulia Equestris, ancêtre de la ville de Nyon fondé en 45 av. J.-C. par Jules César. Des vidéos très didactiques sont désormais accessibles au grand public. La première se sert de la maquette du Forum romain pour en expliquer l’organisation et démontrer son emprise impressionnante sur la ville d’aujourd’hui. La seconde offre une immersion dans les thermes, dans une cabine qui distille des huiles essentielles rappelant les bains d’antan.

Ces nouveautés seront présentées en grande pompe durant le week-end, à l’occasion des festivités du 40e anniversaire de l’institution. Samedi sera aussi accueillie la nouvelle reproduction de la statue de Jules César qui trônait à l’entrée du musée depuis trente-neuf ans. Abîmé, cet emblème de la ville a été refait à l’identique, selon un modèle qui orne la salle du Conseil municipal de la ville de Rome, au Palazzo Senatorio, sur le Capitole.

Cette tête de lion ornait un mur du Forum. (Crédit: R. GINDROZ)

De gros moyens ont été engagés pour redonner du lustre à l’institution. Près de 200'000 francs ont été dépensés pour les dispositifs audiovisuels et pour la réfection de la statue, ainsi que pour le riche programme d’animations prévues samedi et dimanche sur l’esplanade devant le musée et sur la place du Château. Si la Ville a les finances à la peine, elle peut compter en revanche sur un généreux mécène. Patron de la société genevoise Mercuria, active dans le négoce de matières premières et dont le chiffre d’affaires a atteint 95 milliards en 2017, Marco Dunand a fait un don de 300'000 francs à la Fondation pour le développement du Musée romain. C’est par ce biais que les festivités du 40e anniversaire ont été rendues possibles.

Il rend aussi envisageable de nouveaux développements pour une institution qui retrouve des ambitions. D’autres dispositifs audiovisuels apparaîtront au fil du temps dans le musée pour dévoiler les secrets de l’amphithéâtre – qui sommeille sous des bâches depuis sa découverte – et de l’aqueduc, notamment. Une signalétique doit également être réalisée dans la ville afin d’expliquer les vestiges visibles, tout comme ceux qui restent cachés sous les rues et les bâtiments contemporains. «Nous visons aussi la réalisation d’un projet de mise en valeur de l’amphithéâtre dans un délai de quatre à cinq ans, souligne la municipale de la Culture, Fabienne Freymond Cantone. Le site devra être attractif comme espace vert et comme lieu d’intérêt historique.»

Une extension d’ici à dix ans

Le Musée romain devrait subir également une grande révolution pour son 50e anniversaire. D’ici à dix ans, sa direction et les autorités communales entendent construire une extension en dessus des espaces actuels. De quoi offrir un peu plus de place au plus discret des musées communaux. «Nyon a pris l’habitude de revendiquer son passé romain, mais ses vestiges restent encore invisibles», regrette Véronique Rey-Vodoz. La conservatrice du Musée nourrit l’espoir que le passé glorieux de la ville prenne toute la place qu’il mérite.

La mosaïque d’Artemis est un trésor du musée. (Crédit: J. LUSCHER)

Créé: 18.09.2019, 10h20

Fête du 40e

Programme

Les festivités se dérouleront samedi et dimanche sur l’esplanade Jules-César et sur la place du Château, où un bœuf entier sera grillé pour les carnivores. Les animations seront destinées à un large public. Toutes les informations sont sur le site du musée: www.mrn.ch

Points forts

Le Musée de Vallon sera présent avec une reproduction à l’échelle 1 : 1 d’une grue romaine qui permettait de hisser de lourds blocs de pierre. À voir dimanche sur la place du Château.
Deux concerts de musique baroque seront également donnés dans le musée. De la musique italienne qui s’est inspirée des personnages romains de la mythologie de cette époque sera jouée. Samedi à 20 h et dimanche à 17 h. Nombre de places limitées.

Comme à Rome

Plusieurs ateliers permettront au public de s’essayer à la fabrication de mosaïques, à l’art du moulage, à l’estampage ou encore à l’archéologie.

Articles en relation

Le Musée romain organise des rendez-vous insolites

Nyon Le musée nyonnais inaugure une nouvelle palette d’activités par une visite de la pleine lune en présence de la déesse Hécate Plus...

Les trésors des musées visibles en ligne

Nyon Grâce à un nouveau site web, le public peut découvrir les réserves et autres œuvres de la Ville. Plus...

Les pierres romaines de Nyon attirent un riche mécène

Patrimoine Le patron de Mercuria, une société active dans le commerce de matière première, a créé une fondation pour le Musée romain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.