Passer au contenu principal

L’offre en bus et taxibus nocturnes sera renforcée

Les financements étant acquis, il y aura davantage de courses de nuit les vendredis et samedis soir au départ des gares

L'offre nocturne des bus, notamment en direction de Saint-George, sera élargie.
L'offre nocturne des bus, notamment en direction de Saint-George, sera élargie.
archives ALAIN ROUECHE

Réclamé depuis juin 2014, le renforcement des transports publics de nuit deviendra réalité en décembre, lors du changement d’horaire CFF. L’offre élargie touchera l’ensemble du district de Nyon et le bassin d’Allaman. Au total, cette offre est composée de 15 courses, dont 11 entre minuit et 2 heures du matin, au départ des gares de Coppet, Nyon, Rolle et Allaman. Dans la mesure du possible, les horaires ont été calés en fonction de l’arrivée des trains venant de Lausanne et Genève.

Avant d’en arriver là, il y a eu de nombreuses étapes à franchir. Tout d’abord, un état des lieux et, en 2015, un sondage auprès de la population ont démontré le besoin. Puis une étude a permis de comparer les coûts entre le renforcement des lignes existantes et un service de desserte de taxibus par zone. Il en est ressorti qu’un taxibus est moins coûteux qu’une ligne renforcée, car il prend en charge des usagers au départ des gares (sur réservation), mais plus sur le reste du parcours. Ensuite, il ne s’arrête qu’aux lieux de destination des voyageurs qui sont dans le bus.

Dès lors, le service mobilité de Région de Nyon a élaboré un concept mixte, avec des taxibus aux départs de Gland et Rolle et des courses supplémentaires sur les lignes existantes, aux départs de Coppet, Nyon et Allaman. De Coppet, le bus fera une boucle. De Nyon, les lignes 820 en direction de Saint-George et 815-810 en direction de Gingins et La Rippe seront renforcées. De Gland, il y aura des taxibus desservant un périmètre s’étendant jusqu’à Gilly et Bursinel. Idem pour Rolle. Enfin, depuis la gare d’Allaman, c’est la ligne 720 qui sera renforcée.

La bonne nouvelle est tombée le 1er avril de cette année, quand le Canton a annoncé sa participation financière pour un montant de 245 880 francs (50%). Les Communes payeront leur part (38,2%) et, jeudi soir, le Conseil intercommunal de Région de Nyon a voté un crédit de 67'000 francs.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.