Les opposants font recours contre le collège d'Arzier-le-Muids

EcolesQuinze voisins ont saisi le Tribunal cantonal, alors que les élus voteront le 2 juillet sur le crédit de construction de l’école.

Le complexe scolaire dont le crédit de construction sera voté le 2 juillet prochain.

Le complexe scolaire dont le crédit de construction sera voté le 2 juillet prochain. Image: commune Arzier

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils ne lâchent pas le morceau. Quinze voisins de la future école qui doit être construite dans le hameau du Muids ont fait recours le 8 juin dernier au Tribunal cantonal contre la levée de leurs oppositions. Lors de la mise à l’enquête du projet, à la fin de l’année 2017, ces habitants avaient critiqué le trop gros volume de l’école, qui comprendra à terme 24 classes, une salle omnisports et une Unité d’accueil pour écoliers (UAPE). Ainsi que le site choisi, deux parcelles communales en zone d’utilité publique, sises au bord de la route cantonale, trop éloignée du village et de la gare.

«Nous estimons que ce projet comprend des violations du droit cantonal et fédéral – non-respect de la distance des constructions le long d’un cours d’eau, volume qui rompt avec le gabarit des constructions environnantes – et que nous n’avons aucune garantie sur les mesures d’accompagnement prévues pour les accès à l’école, les aménagements routiers et la sécurité des enfants», résume Alessandro Gassmann, seul opposant qui est à la fois conseiller communal et recourant. «C’est normal, on n’allait pas dépenser de l’argent pour cela avant de savoir si le projet serait accepté. Nous aurons ensuite trois ans pour le faire», note le municipal des Écoles Nicolas Ray.

Les représentants de l’Association intercommunale scolaire de Genolier et environs (AISGE) se prononceront le 20 juin et le Conseil communal d’Arzier-le-Muids le 2 juillet sur un crédit de construction de 29 millions. «Le projet était estimé à quelque 34 millions. Nous avons réussi à réduire les coûts sans toucher au programme ni au volume des bâtiments», se réjouit le municipal.

Si le rajout d’une salle polyvalente, réclamée par les élus d’Arzier-le-Muids, avait fait tiquer des collègues du groupement scolaire, ses deux commissions préavisent favorablement le projet. Car Arzier prendra à son compte les frais liés à cette salle. Les recourants estiment qu’en renonçant à cette salle ainsi qu’à des équipements «superflus», comme locaux pour musique, art visuel, médiathèque, la Commune aurait pu réduire le volume du projet et ne pas recourir à une dérogation pour sa hauteur. (24 heures)

Créé: 13.06.2018, 08h03

Trois ans de procédure à Gilly

Ces recours pourraient retarder le projet d’Arzier, mais la Municipalité a prévu un large planning. «Les oppositions deviennent standards et il faut en tenir compte. L’école devrait ouvrir pour la rentrée 2020», note Nicolas Ray. Il faudra peut-être voir plus large si les recourants sont aussi tenaces que ceux de Gilly. En juin 2012, une première enquête du projet suscitait des oppositions. En parallèle, les voisins du futur Collège des Condémines recouraient jusqu’au Tribunal fédéral contre le plan partiel d’affectation qui devait permettre la construction de ce complexe scolaire de 10 classes, une double salle de sport et une UAPE. Ils ont été déboutés en 2015 et l’école a finalement pu ouvrir en août 2017, après trois ans de procédures. Samedi, avec la conseillère d’État Cesla Amarelle, le syndic Denis Dumartheray pourra enfin couper le ruban inaugural lors d’une journée portes ouvertes avec visites et animations des élèves de 10 h à 16 h.

Articles en relation

Le futur collège du Muids fait tiquer des conseillers

Finances Une motion dénonce les coûts de l’école, qu’Arzier veut ouverte à tous. Plus...

Démolition de la Poste au profit de logements et d’une surface commerciale

Arzier-Le Muids Une agence postale provisoire ouvrira dans les locaux de l’administration communale de Arzier-Le Muids pour pallier la fermeture Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.