Ornithologues au chevet de l’élégante huppe fasciée

FauneEncore menacé il y a quelques années, le volatile bénéficie depuis dix ans d’un projet de conservation à La Côte.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Coiffée de fines plumes beiges et noires, la huppe fasciée ravit les promeneurs chanceux apercevant furtivement son vol majestueux. Chanceux car l’élégant volatile a bien failli disparaître de nos contrées.

«En Suisse, dans les années 80-90, environ 90% de la population avait disparu, rappelle Jérôme Duplain, de la Station ornithologique suisse. Il ne restait plus que 110 couples nicheurs.» Sonnette d’alarme. L’oiseau a rejoint la liste peu enviée des espèces menacées. Branle-bas de combat chez les spécialistes: plusieurs projets de conservation de l’Upupa epops, de son petit nom latin, ont vu le jour dans les années 2000. Dans la région de La Côte, le programme a éclos il y a tout juste dix ans. L’occasion de tirer un premier bilan.

«Nous avons pu observer une augmentation des effectifs de l’ordre de 50%. Nous avons recensé une vingtaine de couples dans la région et treize nichées ont eu lieu l’an dernier», se réjouit Yves Menétrey, lui aussi spécialiste à la Station ornithologique. Au niveau suisse, 200 couples nicheurs ont été observés. L’espèce est donc passée de «menacée» à «vulnérable».

«Ça amène de la vie»

Mais que s’est-il donc passé pour que la population diminue de manière aussi fulgurante? La raison principale: la disparition de son habitat. «Les remaniements parcellaires ont fait disparaître ses lieux de reproduction. Enormément de vergers ont été arrachés, explique Jérôme Duplain. En outre, l’utilisation de produits phytosanitaires a diminué la présence d’insectes dans le sol.»

Depuis dix ans, les ornithologues s’échinent donc à reconstituer l’environnement naturel de l’Upupa epops et à lui offrir des lieux de reproduction. «Nous avons planté des haies, des arbres fruitiers ainsi que des buissons, et nous avons posé 380 nichoirs», détaille Yves Menétrey. Pour ce faire, les ornithologues ont pu compter sur la collaboration d’une soixantaine d’agriculteurs et de viticulteurs de la région. Parmi eux, Laurent Baechtold, exploitant du Domaine du château de Luins – où des pommiers, des poiriers et des cerisiers ont été plantés. «Cet endroit est fait pour, et ça amène de la vie! L’an dernier, une huppe venait régulièrement nous dire bonjour.»

Etourneaux squatters

Si les mesures portent incontestablement leurs fruits, les ornithologues doivent composer avec un empêcheur de tourner en rond: l’étourneau. Le volatile tacheté n’hésite pas à squatter les nichoirs destinés aux huppes. Pire, certains osent même pousser les œufs hors du nid pour prendre possession des lieux. Pour limiter ces méfaits, les ornithologues ont aménagé des loges, c’est-à-dire des nichoirs installés dans des trous de murs, selon un modèle alsacien. «Les étourneaux nichent moins dans les loges, souligne Yves Menétrey. Mais ils restent un fléau pour la huppe fasciée.»

Créé: 17.06.2016, 08h24

Carte d'identité

Nom latin Upupa epops. Deux autres espèces existent: la huppe africaine (Upupa africana) et la huppe de Madagascar (Upupa marginata).
Taille 26 à 28 centimètres.
Envergure 42 à 46 centimètres.
Effectifs en Suisse
200 couples nicheurs.
Habitat Zones agricoles, vignes, vergers.
Sites de nidification
Bâtiments, cavités.
Nourriture Insectes.
Migration Visiteuse d’été en Suisse (mi-mars à mi-septembre).

Contacts

Les ornithologues invitent la population à leur faire part de ses observations de la huppe fasciée:
yves.menetrey@vogelwarte.ch ou 076 331 91 83

Articles en relation

La huppe fasciée confirme son retour dans le Nord vaudois

Nature Cet oiseau à l’allure tropicale avait disparu de Suisse, exception faite du Valais, il y a une trentaine d’années. Il refait surface près de Bonvillars. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.