Passer au contenu principal

Paléo sonde son public pour la programmation

Le festival nyonnais a demandé aux internautes cinq têtes d’affiche et cinq découvertes qu’ils souhaiteraient voir à l’Asse.

Matthew Bellamy, chanteur de Muse, lors de la dernière venue du groupe à Nyon, en 2007. Les Anglais arrivent largement en tête du sondage proposé par le festival. «Aujourd'hui, ils tournent avec une scène posée au centre du public, explique Jacques Monnier. Au-delà même du budget, ce serait impossible à produire à Paléo.»
Matthew Bellamy, chanteur de Muse, lors de la dernière venue du groupe à Nyon, en 2007. Les Anglais arrivent largement en tête du sondage proposé par le festival. «Aujourd'hui, ils tournent avec une scène posée au centre du public, explique Jacques Monnier. Au-delà même du budget, ce serait impossible à produire à Paléo.»
Keystone

La démarche n’a rien de scientifique, et elle vise d’abord à animer le site Internet du Paléo en ce plat mois de novembre. Il n’empêche, un peu comme si chaque footeux suisse avait enfin la possibilité de laisser s’exprimer le sélectionneur national qui sommeille bruyamment en lui, les centaines de milliers de programmateurs potentiels du festival avaient ces derniers jours une plate-forme pour donner leur avis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.