Passer au contenu principal

Panneaux photovoltaïques sur les toits

Six sites communaux ont été identifiés pour accueillir des installations de production d’électricité.

Les bâtiments communaux de Montoly, à Gland, font partie des six sites retenus pour accueillir des panneaux solaires.
Les bâtiments communaux de Montoly, à Gland, font partie des six sites retenus pour accueillir des panneaux solaires.
YVES MERZ

En 2017, la conseillère communale Christelle Giraud-Nydegger avait demandé à la Municipalité d’étudier la possibilité de produire de l’électricité verte au moyen de panneaux solaires. Une étude a été réalisée pour analyser le potentiel de production solaire. Elle a permis d’identifier six sites communaux susceptibles d’accueillir des installations pour une exploitation durable. Désormais, la Municipalité a besoin d’un crédit de 63'000 francs pour étudier le projet de réalisation.

Les six sites retenus comprenant des toits plats qui conviennent à l’installation de panneaux photovoltaïques sont les suivants: les bâtiments de Montoly, les collèges de Grand-Champ, de Mauverney et des Perrerets et les bâtiments locatifs au chemin du Lavasson 45-47 et au chemin du Bochet 2a, 2b, 2c et 2d. L’étude de faisabilité a montré que le potentiel de production est proche de 800 MWh, ce qui équivaut à près de 50% de la consommation totale des sites du patrimoine communal. L’installation est prévue pour une durée d’au minimum trente ans.

Municipal chargé du projet, Thierry Genoud précise que l’électricité produite sera bien consommée sur place, et non pas redistribuée dans le réseau, cette possibilité n’étant plus rétribuée à un prix intéressant. Le coût global d’investissement est évalué à 1,28 million. La Ville pourrait bénéficier d’une subvention fédérale d’environ 214'000 francs via la rétribution unique pour les installations photovoltaïques.

L’étude financée par le crédit de 63'000 francs analysera les aspects techniques, tels quel l’étanchéité des toitures et la statique des bâtiments. Elle se penchera aussi sur les questions financières, les gains énergétiques et les coûts de gestion. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie de relabellisation Cité de l’énergie de la Ville de Gland, qui mène plusieurs projets de front pour économiser l’énergie et promouvoir les énergies renouvelables.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.