Passer au contenu principal

La Parenthèse ouvre son cinquième NEB Festival

Lancé en 2011 pour les 40 ans du patron du caveau nyonnais, le NEB souffle cinq bougies dès jeudi.

La Franco-Américaine Maïa Vidal sera jeudi soir à la Parenthèse.
La Franco-Américaine Maïa Vidal sera jeudi soir à la Parenthèse.
DR

«On a démarré sur une boutade, sourit Ben Zumstein, patron de la Parenthèse, à Nyon. Je fêtais mes 40 ans en 2011 et on se demandait comment remercier tous ceux qui s’investissent ici, des artistes aux membres de l’association. Alors on a organisé un festival, le NEB 04, avec trois soirées-concerts contre deux par semaine habituellement.» Puisqu’il est question d’anniversaire et qu’il n’était pas envisageable de s’arrêter après une seule édition, le NEB soufflera dès ce jeudi sa cinquième bougie. «Pour la première fois, nous n’accueillons que des artistes déjà venus à la Parenthèse. Là aussi, c’est une forme de reconnaissance.» Au programme donc, de la pop et du rock, soit l’ADN du lieu (lire ci-contre).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.