Un parking pour désengorger les rues étroites d’Allaman

AménagementLe Conseil général a approuvé un projet qui revalorisera l’entrée nord du village avec des places de parc.

Le futur parking et l'arrêt de bus aideront à sécuriser le déplacement des enfants, un vieux problème au village.

Le futur parking et l'arrêt de bus aideront à sécuriser le déplacement des enfants, un vieux problème au village. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Traverser les rues étroites et sinueuses d’Allaman, village en coteau situé entre Ikea et le bord du lac, est dangereux pour les automobilistes, encore plus pour ses habitants et ses écoliers. Lors de son dernier Conseil général, la Commune s’est enfin donné les moyens de revaloriser l’entrée nord du village, afin que les habitants disposent de places de stationnement et d’un arrêt de bus sécurisé pour les enfants.

Pour en arriver là, il a d’abord fallu modifier le plan d’extension du village, afin que l’on puisse aménager la parcelle communale où se situe l’abri de protection civile, presque en face du château d’Allaman, en parking. Une première ébauche du projet, en 2016, avait montré que les citoyens souhaitaient une vraie place de village et des macarons de parcage pour les habitants. Le projet adopté lundi par le Conseil général est une première étape de ce programme puisqu’il propose de créer un parking arborisé de 33 places, planté de quelques arbres.

Le terrain étant en pente, une rampe piétonne végétalisée avec une pergola couverte de vigne agrémentera le site. Elle montera de la zone plane réservée à l’arrêt de bus, avec abri et parc à vélos. «Actuellement, le bus scolaire ramasse les élèves au bord de la route, en bloquant le trafic. Des voitures le dépassent régulièrement malgré l’étroitesse de la chaussée et le manque de visibilité. Au nouvel emplacement, il pourra s’arrêter en site propre», a rappelé la municipale Sandrine Verardo.

La Commission d’urbanisme proposant de refuser le préavis, car il ne répondait pas à toutes ses questions, la Municipalité a précisé que la surface était suffisante pour permettre au bus de faire une boucle, qu’il y aurait un éclairage au sol et que des places motos étaient prévues de l’autre côté de la route, vers le parking de La Croix. Dans un deuxième temps, ce dernier devrait accueillir la place du village, les voitures l’occupant étant reléguées le long du mur du château.

La Commune ayant tellement de liquidités, encore gonflées par les gains immobiliers de la récente vente aux enchères du château, la Municipalité entend financer ce crédit de plus de 530 000 francs par le ménage courant ou par un emprunt bancaire. En outre, les macarons à 30 francs par mois couvriront une part du projet. L’assemblée a finalement approuvé le préavis par 17 voix contre 10.

Créé: 13.12.2018, 17h08

Articles en relation

Le chasselas vieilles vignes: digne de son nom

FEMINA Vin complexe, il séduit par ses notes florales et sa minéralité. Et mérite d'être connu et surtout, reconnu. Plus...

Travaux à 20 millions pour un meilleur confort à la gare

Rolle Les accès seront facilités et de nouveaux abris seront construits pour les usagers. En gare d’Allaman, les quais seront prolongés. Plus...

Le château d'Allaman racheté à moitié prix!

La Côte Après sa déconfiture dans le luxe, l’édifice a été vendu 20 millions de francs par l’Office des poursuites. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...