A Perroy, des oppositions bloquent le resto de la plage

La CôteLe Conseil communal a voté un crédit de 3,4 millions pour construire un nouvel établissement. Mais il reste des écueils à surmonter.

Le projet de construire un nouveau restaurant et une cabane de pêcheur à la plage de Perroy a suscité des oppositions.

Le projet de construire un nouveau restaurant et une cabane de pêcheur à la plage de Perroy a suscité des oppositions. Image: BUREAU D'ARCHITECTE CCHE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains en rêvent, d’autres se satisfont très bien de la buvette provisoire installée chaque été depuis la fermeture du Restaurant de la plage à Perroy fin 2016. Le Conseil communal, lui, a été séduit par le projet, qui comprend un restaurant de 70 places à l’intérieur et de 150 places en terrasse avec, en plus, un self-service, des équipements publics (sanitaires, vestiaires…) et une cabane de pêcheur dotée d’un étal de vente directe. Le crédit de 3,4 millions a été voté à une large majorité en octobre dernier.

Le problème, c’est qu’il y a eu quatre oppositions de voisins lors de l’enquête publique. «La Municipalité est en train de les traiter, et nous irons à la rencontre de ces gens pour trouver un arrangement», indique le syndic, François Roch. Dès lors, aucun planning ne peut être annoncé. Le syndic ne s’avance pas sur la date du début du chantier, qui devrait durer environ dix mois. Deux autres questions préoccupent les Perrolans: la sécurisation des accès à la plage, et surtout de la sortie débouchant directement sur la route Suisse. Ainsi que le réaménagement du parking, régulièrement débordé durant les beaux jours. «L’enquête publique sur le carrefour, qui comprend une présélection et des îlots, a été réalisée il y a déjà plusieurs années. On peut le faire demain. Mais nous devons d’abord demander un crédit au Conseil communal, et nous tentons de négocier une participation du Canton.»

Quant au parking, il attendra probablement plusieurs années, car il se fera en même temps que le nouveau port. «Le projet du port a maintenant onze ans, soupire François Roch. Le dossier est monté jusqu’au Tribunal fédéral. Désormais, nous avons les mains libres pour élaborer un projet, qui aura une bonne soixantaine de places au lieu des 34 actuelles, sans devoir repasser par un plan partiel d’affectation. Mais les procédures, à nouveau, prendront sûrement quelques années. Et nous n’aménagerons pas le parking avant de réaliser le port, car les camions l’endommageraient.»

Créé: 12.11.2018, 20h11

Articles en relation

Perroy dévoile le projet du restaurant de la plage

Construction Vétuste, l’établissement sera démoli et reconstruit. Une cabane de pêcheur attenante fournira les poissons du lac. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.