Le piéton deviendra le roi du centre-ville de Nyon

UrbanismeLa Municipalité souhaite créer une vraie zone exempte de voitures au cœur de la cité, avec de petites exceptions.

La place Saint-Martin est traversée par près de 800 voitures tous les jours, malgré son aspect piétonnier.

La place Saint-Martin est traversée par près de 800 voitures tous les jours, malgré son aspect piétonnier. Image: Ebinger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’ère du tout-voiture n’est plus qu’un souvenir. Nyon pourrait s’inscrire dans cette logique en concrétisant une première étape de la piétonnisation de son centre-ville. Répondant à une demande de son Conseil communal, la Municipalité propose de boucler la place Saint-Martin pour la rendre aux marcheurs, ce qui permettrait de relier deux rues déjà sans voitures. «Nous sommes persuadés qu’il est primordial d’améliorer la qualité de l’espace public», note la municipale chargée de la Mobilité, Roxane Faraut Linares.

La première étape du projet municipal est donc de mettre en zone piétonne la place Saint-Martin, qui est aujourd’hui traversée par 800 véhicules par jour. Un peu plus de la moitié est constituée de trafic de transit, qui contourne la place de la Gare où les embouteillages sont fréquents. Les autorités n’en veulent plus et désirent tranquilliser ce secteur. La place sera en revanche toujours accessibles aux riverains, notamment aux habitants du quartier de la Muraz, qui n’ont pas d’autre accès pour rejoindre leur domicile. Les livraisons pour les commerces seront également autorisées. La Commune entend installer une signalisation légère pour commencer. Histoire de tester la mesure. En cas de non-respect, une borne d’accès pourrait être posée afin de rendre le transit impossible.

«Nous sommes persuadés qu’il est primordial d’améliorer la qualité de l’espace public»

Roxane Faraut Linares, municipale de la Mobilité

Un autre grand changement est proposé dans le projet qui devra être validé par le Conseil communal: la rue de la Morâche, l’extrémité nord de la rue de Gare et la rue Juste-Olivier passeront en zone de détente, limitée à 20 km/h. «Nous désirons rendre cette zone plus paisible, souligne Maurice Gay, municipal de l’Urbanisme. Nous n’avons en revanche pas souhaité la mettre en zone piétonne, pour préserver le transit des bus.»

Places de parc supprimées

Pour soigner la desserte piétonne du centre-ville, le trottoir de la rue de la Gare, côté Lausanne, sera élargi dans ce secteur. Aux heures de pointe, lorsqu’un train débarque ses voyageurs, la vague humaine peine à se frayer un passage en direction du centre. En éliminant quatre places de stationnement, la Ville fera sauter un de ses goulets. Quatre autres places de parc seront supprimées sur la promenade du Jura, portant à dix la diminution des places de stationnement au centre. «Les trois parkings du centre-ville (Perdtemps, Bel-Air et de la Duche) sont conservés et sont suffisants», assure Roxane Faraut Linares.

Les commerçants seraient en majorité favorables au plan de la Municipalité, promet la Ville. En l’absence de la Société industrielle et commerciale, qui est en veilleuse, difficile de s’en assurer. Sa dernière présidente, qui a démissionné il y a quelques semaines, est critique. «Je suis favorable à la mise en zone piétonne de la place du Château, mais j’ai de grands doutes sur le projet actuel pour des raisons logistiques et pratiques, avance Marisa Benedetto. La question de la livraison des magasins risque de poser problème.»

La Municipalité joue ici une première carte. À terme, elle entend généraliser la zone piétonne dans le cœur historique autour du temple et devant le centre commercial La Combe. Une politique qui nécessite la mise en œuvre d’autres mesures, comme la route de desserte urbaine (RDIU) et l’enterrement du parking de Perdtemps, ce qui soulagera le centre d’une partie de son trafic automobile.

Créé: 17.02.2020, 06h47

Articles en relation

L’extension du réseau Publibike à Nyon est gelée

Mobilité Alors que de nouvelles stations de vélos en libre-service devaient déjà être mises en service, le contrat n’est pas signé. Plus...

L’offre de bus nocturnes s’étend au district de Nyon

Mobilité D’importants développements sont attendus de Mies à Saint-George dès le 15 décembre. Les jeunes et les frontaliers sourient. Plus...

Une artère de mobilité douce pour desservir la gare de Nyon

Mobilité L’étroit sentier du Cossy sera élargi si le Conseil communal accepte d’en faire un axe majeur pour les piétons et cyclistes. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.