Passer au contenu principal

Le plan de Nyon pour pérenniser sa télé régionale

Le chef-lieu pourrait verser 240'000 francs par année à Nyon Région Télévision, à conditions que les autres Communes du district participent aussi.

L’avenir de Florian Cavaleri, l’âme de NRTV depuis quelques années, s’éclaircit.
L’avenir de Florian Cavaleri, l’âme de NRTV depuis quelques années, s’éclaircit.
Christian Brun

Nyon Région Télévision (NRTV) n’est pas encore sauvée, mais son avenir s’éclaircit. La Municipalité de Nyon demande à son Conseil communal un crédit de 240 000 francs en guise de participation au fonctionnement de la chaîne, en plus de 60 000 francs pour l’achat de matériel. Pour que la chaîne puisse poursuivre son activité, les communes du district seront approchées. Selon le budget annoncé, celles-ci devront réunir 285 000 francs sur un budget qui avoisinera les 875 000 francs par année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.