Les plats familiaux de Kim Dinh nous plongent au cœur du Vietnam

Le coup de fourchetteDans le restaurant au bord de la route Suisse, la famille Dinh offre une cuisine délicate dans une ambiance familiale.

Kim Dinh propose une cuisine familiale aussi authentique que savoureuse.

Kim Dinh propose une cuisine familiale aussi authentique que savoureuse. Image: MAGALI GIRARDIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La soupe vietnamienne phô bò est notre plat national. Nous la dégustons tout au long de la journée.» Tan Dinh, le patron du Saigon Pearl, à Versoix, a bien entendu cette recette au menu de son établissement à l’esprit familial. Sa femme Kim est en cuisine et sa fille Sindy assure le service avec le sourire.

Choisissez pour débuter l’éventail des cinq délices (21 fr.), qui offre une première approche à se partager entre convives: nem à la viande, rouleau d’été au bœuf, raviolis vietnamiens à la vapeur, raviolis aux crevettes à la vapeur et salade de pommes aux crevettes. Cette assiette est garnie de trois sauces: piquante, vinaigrée et sucrée. On a adoré le rouleau de printemps croustillant, le mariage du bœuf et des légumes dans leur crêpe de riz, ainsi que les crevettes nichées dans une gangue souple et translucide.

Kim Dinh, cuisinière en chef, explique que sa cuisine s’inspire des recettes du nord du pays, où le persil et la ciboulette sont omniprésents, contrairement au sud, où la coriandre est l’élément incontournable. «Cette herbe est moins appréciée ici, alors je limite son utilisation», se justifie-t-elle.

Un repas vietnamien ne se conçoit donc pas sans une soupe phô bò (17 fr.). Toute la magie de ce plat réside dans la sapidité du bouillon. Normal, la marmite mijote à longueur de journée et son contenu est sans cesse enrichi d’éléments apportant les ajouts nutritifs et aromatiques qui enivreront vos neurones à la dégustation. De larges nouilles presque al dente, de fines tranches de bœuf ajoutées au dernier moment pour qu’elles restent encore roses, à point, des tiges d’oignons frais qui remplacent la coriandre (c’est presque dommage), de la ciboulette. On ajoute, selon son désir, une petite louche de sauce barbecue ou, pour les plus audacieux, une coulée de tomate pimentée qui va doper la préparation.

Les gourmands les plus curieux s’intéresseront au poulet au gingembre (25 fr.), à l’allure plus gastronomique. Le volatile est découpé en parcelles si dorées qu’elles semblent revenir de vacances, et diffuse des saveurs piquantes très maîtrisées, propres à ne heurter aucun palais, même le plus sensible.

Créé: 16.11.2018, 11h35

L'adresse

Saigon Pearl

146, route de Suisse, Versoix.

Tél. 022 755 68 68.

www.saigonpearl.ch

Fermé samedi midi et dimanche.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.