Des Portugaises brisent des clichés discriminants

NyonDes portraits de femmes sont exposés au centre commercial pour sensibiliser les gens aux problèmes liés à l’immigration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Au-delà des clichés: portraits de femmes portugaises à Nyon en 2016». Tel est le titre de l’exposition de photos installée au centre commercial des Portes de Nyon jusqu’au 9 avril. On y découvre 165 visages souriants, et un texte qui souligne que l’intégration dans un nouveau pays est difficile, «surtout quand elle est accompagnée de clichés, de préjugés et de discriminations». Mariana Mendes, diplômée en relations internationales, a eu l’idée de cette exposition après qu’on l’a prise pour une femme de ménage parce qu’elle était Portugaise (voir ci-dessus). «Les premières générations de femmes portugaises étaient peu formées et peu émancipées. Et surtout, elles étaient heureuses de pouvoir travailler. Ce sont les générations suivantes, luso-descendantes ou récemment arrivées, qui souffrent de ces clichés dépassés. Aujourd’hui, nous avons des formations très diverses, nous avons d’autres attentes. Nous sommes des femmes modernes.»

Donner une image positive

Tous les visages photographiés par l’artiste nyonnais Nadir Mok­dad sont souriants. Coorganisatrice avec Catarina Antunes, Mariana Mendes explique qu’elles ont voulu montrer une image lumineuse et positive de la femme portugaise en 2016. «Le but n’est pas de se plaindre et nous voulons aussi relever que la Suisse a réussi à bien intégrer cette population portugaise.» Il n’y a aucune critique dans son discours. Elle reconnaît par ailleurs que la communauté portugaise, parfois trop fermée sur elle-même, et le style de vie à l’ancienne de certaines familles, ont aussi contribué à freiner leur émancipation.

L’exposition, soutenue par la Ville de Nyon dans le cadre de la «Semaine contre le racisme», reçoit un très bon accueil du public, notamment parce que d’autres étrangères se retrouvent dans cette thématique très actuelle. (24 heures)

Créé: 04.04.2016, 19h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...