La poste de Divonne croule sous les e-colis des Suisses

Tourisme d'achatsLes postes et de nombreux magasins de France voisine servent d’adresse pour les achats en ligne des Suisses frontaliers.

De nombreux Suisses se rendent à la poste de Divonne pour y retirer leurs commandes de colis par Internet.

De nombreux Suisses se rendent à la poste de Divonne pour y retirer leurs commandes de colis par Internet. Image: VANESSA CARDOSO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On entend régulièrement la plainte chez les commerçants locaux: les habitants du district de Nyon vont faire leurs courses en France voisine, où de nombreux produits sont meilleur marché. Ils pourraient ajouter que ces clients potentiels franchissent aussi la frontière pour aller récupérer leurs colis commandés par internet. De cette manière, les Suisses frontaliers économisent sur les coûts de livraison et les frais de dédouanement. Les offices de poste, et de nombreux magasins du Pays de Gex, servent ainsi de dépôt et de points de retrait. Les Nyonnais se rendent surtout à la poste de Divonne, située à quelques minutes seulement de Nyon.

En cette veille de Noël, la poste de Divonne croule sous les e-colis. La file d’attente ne désemplit pas au guichet des retraits. Évidemment, parmi les personnes qui ressortent avec des paquets plein les bras, impossible de distinguer les Suisses des Français. Mais dans le parking à l’arrière du bâtiment, on compte deux à trois voitures sur dix avec des plaques vaudoises, et quelques véhicules genevois. Une dame remplit son coffre. «Oui, ce sont des achats en ligne. C’est bien meilleur marché que de se les faire livrer à domicile», explique la Nyonnaise.

Dispositif renforcé

La Poste française ne tient pas de statistiques sur la nationalité des clients entrant dans les bureaux de poste. «Ce que je peux vous dire, c’est qu’en décembre 2017 nos quatre bureaux de Divonne, Gex, Ferney-Voltaire et Saint-Genis-Pouilly ont distribué 19'000 objets au lieu des 13'000 mensuels le reste de l’année, indique Florine Roméo, attachée de presse au Pôle Régional de Communication Auvergne Rhône-Alpes de La Poste. Cela représente une hausse de 50%. Nous avons dû renforcer notre dispositif à l’accueil pour éviter de trop longues files d’attente. Le service poste restante est plébiscité par les Suisses, qui viennent retirer des centaines de colis avant les Fêtes.»

De nombreux magasins jouent aussi le rôle de point de retrait pour les e-colis. Comme pour la poste, il suffit de noter la bonne adresse en France. Certains ont été contactés par les grosses sociétés de distribution pour un partenariat. Les transporteurs, en mutualisant ainsi leurs déplacements, peuvent proposer de meilleurs prix. Quant aux commerçants, ils ne gagnent pas grand-chose avec ce service, mais c’est une façon d’attirer des clients.

Le Pickup Casino supermarché de Divonne sert par exemple de point relais. Mais le gérant précise qu’il a limité la quantité de colis à 20 par jour. «Nous n’avons pas beaucoup de place et nous sommes d’abord un supermarché. Je pense qu’environ huit colis sur dix sont retirés par des Suisses.»

Hormis le fait que certaines marchandises commandées à l’étranger ne sont pas livrées en Suisse, les motivations des Vaudois qui vont retirer leurs colis à Divonne sont surtout économiques. D’une part, les frais de port sont moins élevés lorsque le colis ne sort pas de la zone européenne, d’autre part, il n’y a ni frais de douane ni prélèvement de la TVA sur les achats ne dépassant pas 300 francs. Au contraire, un colis livré en Suisse entraîne différents frais.

Créé: 19.12.2018, 18h57

Coût du colis livré et coût à Divonne

En règle générale, tout envoi en provenance de l’étranger, d’une valeur supérieure à 65 francs, est soumis à la TVA (7,7%) et aux droits de douane. Ces frais viennent s’ajouter aux coûts de port, perçus par le transporteur. Les frais de douane sont de 11 fr. 50 pour les pays voisins (Allemagne, France, Italie et Autriche), et de 16 francs pour les autres, plus 3% de frais sur la valeur de la marchandise déclarée.

Exemple pour un colis livré à la maison
Une Suissesse a commandé une veste par internet chez un commerçant anglais pour le prix de 160 livres britanniques (environ 200 francs), port inclus. À la livraison à domicile, le facteur lui demande de payer 57 fr. 55 de taxes.

Pourquoi?
Parce qu’il y a 16 francs de frais de douane, plus 3% de la valeur de l’objet, soit 7 francs, plus 13 francs, car il a fallu ouvrir le paquet (pas systématique si la désignation et la valeur du contenu sont indiquées sur la face extérieure du colis). À ce total s’ajoute la valeur de la TVA,
21 fr. 55.

Colis retiré à Divonne
Comme la valeur du colis ne dépasse pas 300 francs, il n’y aura ni frais de douane ni TVA. Le coût de port sera également moins élevé. Au lieu de 257 fr. 55, vous payerez moins de 200 francs.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.