Prix réduits et bonnes affaires pour les touristes à La Côte

PromotionLes offices du tourisme de Morges et de Nyon sortent un carnet de bons de réduction à l’adresse de ceux qui visitent la région.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A La Côte, le tourisme, en légère hausse sur les premiers mois de l’année, se porte plutôt bien. Mais, très essentiellement composé d’une clientèle d’affaires, il pose depuis toujours des questions presque insolubles. Difficile en effet de capitaliser sur un touriste qui, par définition, ne fait a priori que travailler et dormir dans la région.

Pour le capter, pour lui donner envie de lever le nez, de consacrer un peu plus de temps à la découverte, les offices du tourisme de Nyon et de Morges pensent avoir trouvé la parade: un pass découverte permettant la visite à prix réduits de tous les hauts lieux des deux districts. «Nous n’avons pas, comme Vevey avec le Musée Chaplin par exemple, un highlight suffisamment puissant pour justifier à lui seul une venue dans notre région», convient David Miéville, directeur de l’Office du tourisme de Nyon et environs. Alors autant faire la synthèse du meilleur.

Concrètement, les visiteurs passant au minimum une nuit dans un hôtel de La Côte (d’abord la petite vingtaine de membres d’HôtellerieSuisse, puis davantage) recevront un pass et pourront y piocher à l’envi. Par exemple aller à La Garenne avec 10% de rabais, voyager avec la CGN à un tarif abaissé de 20% ou encore obtenir 10% de réduction pour un spectacle à Beausobre. «Cette offre couvre les trois axes sur lesquels nous avons basé notre stratégie.» On y retrouve les châteaux et musées, les activités dans la nature et l’œnotourisme.

Un domaine sur lequel compte miser David Miéville. Les vignerons du district de Nyon viennent d’ailleurs de lancer un site commun (www.vinsdelacote.ch), avec une offre de dégustation proposée justement sur le pass. «Le vignoble, c’est vraiment l’une de nos forces. Et c’est un produit parfaitement adapté à notre clientèle d’affaires», se réjouit le directeur de l’Office du tourisme. Qui a produit 35 000 exemplaires du pass, dont 20 000 en allemand. «Nous avons investi 45 000 francs dans ce projet, dont les deux tiers pour le promouvoir dans la presse suisse.»

Créé: 09.06.2016, 19h03

Articles en relation

Le château de Morges propose d'essayer des armures

Exposition Le musée offrira jusqu'au 30 novembre une expérience unique aux visiteurs dans le cadre de sa nouvelle exposition temporaire. Plus...

Et si le camping de Morges renonçait aux tentes?

Tourisme En perte de vitesse, la place morgienne devra se réinventer. Et rogner deux tiers de sa surface. Plus...

«Il faut amener les touristes chez les producteurs»

Morges Valérie Olivier, 42 ans, a repris les rênes de Morges Région Tourisme le 1er février. Interview d’une passionnée d’œnologie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.