Du rail aux airs, les MBC vont chambouler la mobilité morgienne

Transports publicsLes Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC) profitent de leurs 120 ans pour parler de leurs projets d’avenir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des premiers sifflements du train à vapeur sur la ligne du BAM en 1895 au projet de métrocâble aérien entre la gare de Morges et Tolochenaz à l’horizon 2025, le contraste est saisissant. Aujourd’hui, à l’heure de célébrer leurs 120 ans, les Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC) se trouvent à un nouveau tournant de leur histoire.

L’entité, englobant le réseau ferroviaire (ex-BAM), le réseau de bus ainsi que le funiculaire de Cossonay, transporte quelque 6 millions de voyageurs chaque année. Et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, désirant rester un acteur incontournable de l’agglomération morgienne, notamment grâce à la première télécabine urbaine de Suisse.

Pour mettre en lumière les mutations à venir tout en donnant un coup dans le rétroviseur, la société de 210 collaborateurs a choisi de fêter son anniversaire en grande pompe. Le tout lors d’une manifestation qui se tiendra le samedi 24 octobre à Bière, à Apples et à L’Isle (lire ci-contre). «Il est essentiel de savoir d’où l’on vient, mais il est encore plus important de savoir où l’on va. Pour cela, il faut que nous soyons tournés vers l’avenir», précise d’emblée François Gatabin, directeur des MBC. Le ton est donné.

Un nouveau siège moderne

Pour régater face à d’autres sociétés de transports de l’arc lémanique, les MBC entendent se moderniser dans plusieurs domaines. «Nous souhaitons permettre à nos clients d’être informés sur l’état du réseau en temps réel d’ici à deux ans, poursuit le responsable. A l’avenir, les informations arriveront directement depuis un centre de gestion du trafic que nous allons prochainement créer.» Cette salle, dotée de plusieurs écrans de contrôle, se situera dans le futur siège du transporteur, au dernier étage du centre commercial de La Gottaz, à Morges. Le bail vient d’être signé et le déménagement est prévu le 1er avril 2016. Une quarantaine de collaborateurs travailleront dans les nouveaux locaux de 700 m2, alors qu’ils sont actuellement une trentaine à se partager 320 m2 sur le site de Riond-Bosson. Le dépôt des bus sera conservé à Tolochenaz, tout comme les ateliers ferroviaires à Bière.

Le transport de gravier

Attendu comme le Messie par de nombreuses communes à cause du ballet incessant de camions sur les routes, le transport de gravier par le rail devrait prochainement être une réalité pour la région morgienne. Le premier train devrait quitter la gravière des Délices à Apples en juin prochain pour relier la zone de La Ballastière à Gland. Ce nouveau créneau permettra aux MBC de poursuivre le développement du trafic marchandises. A l’avenir, ce sont ainsi quelque 215'000 tonnes de marchandises qui seront transportées chaque année contre 42'000 tonnes aujourd’hui.

Toujours au chapitre du rail, les MBC vont améliorer l’offre à la clientèle. Ils passeront ainsi à la cadence à 30 minutes aux heures de pointe sur la ligne ferroviaire Morges-Bière à partir du changement d’horaire CFF en décembre.

La télécabine urbaine

Perçu encore comme un véritable ovni par certains, le projet de métrocâble aérien reste aujourd’hui une option on ne peut plus crédible. Pour mémoire, ce dernier relierait la gare de Morges au futur quartier du Molliau à Tolochenaz en huit minutes. Les premières études, chapeautées par Région Morges, montrent d’ailleurs que le métrocâble est techniquement et financièrement intéressant. «Notre souhait est clairement d’exploiter cette ligne, précise encore François Gatabin. Avec le funiculaire de Cossonay, nous avons déjà toutes les compétences en tant que transporteur à câble.» (24 heures)

Créé: 16.10.2015, 10h56

En dates

1895 C’est en juillet que le Bière-Apples-Morges circule pour la première fois. Il a été créé pour relier rapidement le pied du Jura au lac. Mais il sert aussi à transporter la production agricole et le matériel de la place d’armes. La ligne Apples-L’Isle est ouverte une année après.
1943 En plein milieu de la Seconde Guerre mondiale, le BAM se modernise en abandonnant la vapeur pour un fonctionnement électrique.
1966 Mise en service du premier minibus affecté au transport scolaire.
1980 Les premiers bus, regroupés au sein des Transports publics de Morges et environs, arrivent en ville.
1994 Le cap du million de voyageurs en bus par an est franchi.
2003 La raison sociale MBC est créée. Le BAM change de nom.
2004 Le service des lignes de bus régionaux voit le jour.
2014 Après deux ans d’arrêt et des travaux, le funiculaire de Cossonay reprend du service.

Grande fête autour du rail

Pour associer le public à leur anniversaire, les Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC) organisent une manifestation, le samedi 24 octobre, de 9 h à 17 h. Celle-ci se déroulera sur les trois sites principaux de la ligne ferroviaire.

A Bière, le public pourra découvrir l’envers du décor de l’atelier mécanique ainsi qu’une des nouvelles rames, qui sera mise en fonction en décembre avec le changement d’horaire et l’augmentation de la cadence. A Apples, l’accent sera mis sur l’avenir de la société, notamment via une démonstration du projet Voyagez connecté.

Enfin, L’Isle reviendra sur l’histoire du BAM ainsi que sur le volet touristique de la ligne. Pour passer d’un site à l’autre, les trains seront accessibles gratuitement.

A noter enfin que la flotte des véhicules ferroviaires paradera dès 10 h entre Apples et Bière.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...