Passer au contenu principal

Référendum: la Municipalité riposte

L’Exécutif a annoncé que si le référendum concernant le Parc des Sports était refusé, il s’engagerait à proposer un scrutin portant uniquement sur le Centre aquatique.

Le Parc des Sports est au centre des discussions.
Le Parc des Sports est au centre des discussions.
Mickael Ammann

Discrète depuis que le référendum sur le plan partiel d’affectation (PPA) du Parc des Sports a été lancé, la Municipalité a riposté mercredi soir. Le syndic, Vincent Jaques, a annoncé que l’Exécutif s’engageait à proposer l’organisation d’un scrutin sur le centre aquatique.

Avant cela, il faudra évidemment que le PPA passe la rampe du référendum programmé le 17 mai. Et c’est bien ce que les autorités espèrent en jouant leur va-tout. Elles estiment en effet qu’il existe actuellement une confusion au sein de la population entre le centre aquatique et le PPA portant sur les grands aménagements prévus dans ce secteur qui concerne non seulement l’infrastructure régionale devisée à 65 millions, mais également les terrains de sport ou le camping. Pour résumer, la Municipalité mise sur le fait que beaucoup d’opposants au Parc des Sports seraient en réalité surtout contre le centre aquatique, ce qui les pousserait aujourd’hui à rejeter en bloc le plan d’affectation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.