Refus massif du projet d’auberge communale à Coppet

RestaurantLe Conseil communal a jugé que le bâtiment prévu au bord du lac n’allait pas s’intégrer dans le site.

Le restaurant du port et sa terrasse ne seront pas construits.

Le restaurant du port et sa terrasse ne seront pas construits. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Coppet se transforme en vallée de la soif.» Voilà la phrase qu’on a souvent entendue dans les rues du bourg de Terre Sainte suite à la fermeture de plusieurs bistrots et restaurants. À tel point qu’en 2016, un groupe de citoyens s’était formé pour lancer une initiative intitulée «Pour la pérennité des établissements publics».

Elle n’a pas eu besoin d’être soumise au vote des Copétans puisque le Conseil communal l’a acceptée en octobre 2016. La Municipalité s’est alors lancée dans un projet de restaurant prévu au bord du lac, sur l’esplanade Germaine-de-Staël, à côté de la salle communale. Lundi, elle demandait un crédit de 1,3 million pour le construire. Après un débat nourri, ce projet d’auberge communale a été balayé par 30 voix contre, 3 pour et 11 abstentions.

La majorité du Conseil a suivi les conclusions de la commission ad hoc, qui reconnaît qu’il s’agit d’un beau projet, mais qui ne s’intègre pas dans son environnement. «Depuis la place des Ormes, l’impact visuel sera très important, estime-t-elle. La vue sur le lac se limitera au seul débarcadère…» Le syndic, Gérard Produit, est déçu, mais comprend qu’on soit sensible à la préservation du site. «Nous allons reprendre l’étude d’un restaurant annexe à la salle communale, que nous devons de toute manière transformer. Ainsi, la vue sur le lac ne sera pas impactée.»

Chef de file du groupe de citoyens qui avait lancé l’initiative, Martin Steib trouve aussi que le bâtiment ne s’intègre pas dans le paysage. «L’initiative reste valable. Utiliser la salle communale, c’est un plan B idéal, mais il va falloir se montrer patient» (24 heures)

Créé: 19.06.2018, 18h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.