Passer au contenu principal

Tout n’est pas réglé pour la venue du Venoge Festival

Annoncé dès 2021 dans la Commune, le rendez-vous musical va devoir convaincre au-delà de l’Exécutif.

Le montage et démontage des installations se fera encore cette année à Penthalaz.
Le montage et démontage des installations se fera encore cette année à Penthalaz.
Marius Affolter

En novembre dernier, on apprenait que l’avenir du Venoge Festival se dessinerait dès 2021 dans la zone sportive En Marche, à Cossonay. Si la nouvelle a rassuré les amateurs de cet open air qui se déroulera encore cette année à Penthalaz, elle a en revanche surpris plus d’un conseiller communal à Cossonay. Si bien que le 9décembre 2019, Jean-Pierre Bernhard déposait une interpellation pour faire la lumière sur la décision de l’Exécutif.

Les autorités ont d’abord présenté leurs excuses aux membres du Conseil. «Manifestement, l’annonce préalable à l’article de presse du 21 novembre a surpris une partie de notre Législatif, voire de notre population», a relevé le syndic, Georges Rime, lundi soir. Et d’ajouter: «Les organisateurs avaient besoin d’une réponse de principe quant à la possibilité que le festival ait lieu à Cossonay pour avancer dans leurs démarches.»

C’est la question du stationnement qui inquiète certains élus. Interrogées sur les tractations avec les agriculteurs concernant la mise à disposition de terrains pour les parkings, les autorités ont indiqué que des contacts seraient établis d’ici le mois de mars.

De quoi susciter la surprise de Jean-Pierre Bernhard: «J’ai un peu l’impression qu’on a mis la charrue avant les bœufs en annonçant dans la presse que le Venoge Festival viendrait à Cossonay.» Car comme l’a confirmé le syndic, si les agriculteurs refusaient de mettre à disposition des organisateurs les surfaces nécessaires, la tenue de la manifestation à Cossonay serait compromise.

Dans un souci de transparence, la Municipalité a informé que le comité du Venoge Festival serait présent lors de la séance du 27 avril pour répondre aux interrogations des conseillers.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.