Rodéo en ville de Nyon sur un cheval de 4 mètres

AnimationCet été, les Nyonnais pourront découvrir une sculpture monumentale aux Tattes d'Oies. Et l'escalader.

La plateforme de la monture en bois XXL sera ouverte à tous.

La plateforme de la monture en bois XXL sera ouverte à tous. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mieux vaudra ne pas avoir le vertige pour trotter cet été aux Tattes d’Oies. A l’enseigne de l’opération «Vivre, s’ouvrir, s’investir, Nyon 2016», la Ville et Happy City Lab y installeront un cheval à bascule géant. A 4 m au-dessus du sol, chacun sera libre de profiter de la vue, mais aussi lire, dessiner, bricoler.

«L’idée est d’offrir aux habitants des quartiers des espaces pour se rencontrer»

«Nous avions déjà mené une expérience similaire l’an dernier à la Levratte, explique Stéphanie Schmutz, municipale des Affaires sociales. L’idée est d’offrir aux habitants des quartiers des espaces pour se rencontrer. C’était aussi notre volonté avec le projet artistique Le Fil (lire ici), le week-end dernier à la Redoute.»

Apéros et rallye

Installé du 17 juin au 3 juillet au chemin d’Eysins (No 32 à 42), Urban Rodeo donnera lieu également à trois apéros (le 17 juin à 17 h 30, les 24 juin et 1er juillet à 17 h), un café-croissant suivi d’une lecture de conte (le 19 à 9 h), et à un rallye pour les enfants (29 juin à 14 h) suivi d’un goûter.

Créé: 15.06.2016, 14h54

Articles en relation

Ce week-end, les habitants de la Redoute s’inventent un théâtre

Nyon Samedi et dimanche se jouera «Le fil». Au cœur du quartier nyonnais, chez et par ses habitants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.