Rolle voit les choses en grand pour fêter son 700e

AnniversairePour célébrer la naissance de la ville en 1319, la Ville prévoit des événements étalés sur plusieurs mois, avec un budget évalué à 260'000 francs

Rolle aime les fêtes à caractère historique. Ici, parade costumée lors de la Fête

Rolle aime les fêtes à caractère historique. Ici, parade costumée lors de la Fête "Rolle 1900" en 2016. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Assurément, l’année 2019 restera dans les mémoires des Rollois. Du moins, c’est le vœu de leur Municipalité, qui a l’intention de fêter les 700 ans de la ville de manière originale. En plus d’une grande fête populaire qui aura lieu du jeudi 27 juin au dimanche 30 juin, la célébration de l’événement s’étendra d’avril à octobre, durant sept mois, chacun d’eux étant consacré à l’un des sept arts majeurs: architecture, sculpture, musique, arts visuels, cinéma, arts de la scène et littérature.

Les grandes lignes de ce projet, qui se veut à la fois festif et culturel, ont été dessinées par la Commission consultative sur la culture. L’organisation des différentes manifestations sera sous la responsabilité du Service événementiel de la Commune, soutenu dans son travail par l’Association du 700e anniversaire de Rolle, créée surtout pour aller lever des fonds. La Municipalité a demandé 260'000 francs au Conseil communal, qui doit encore se prononcer.

La Ville de Rolle a déjà dévoilé quelques points du programme. Durant le mois d’avril consacré à l’architecture, un spectacle mêlant photos, images d’archives et musique sera projeté sur les murs du château. En mai, une sculpture de plusieurs mètres de haut, de l’artiste anglais Jedd Novatt, sera installée au Jardin anglais. En juin, ce sera la grande fête populaire, avec des cortèges, des concerts et un grand banquet pour 400 personnes sur la place des Tilleuls. En juillet, organisation de plusieurs expos de peintres de la région. En août, l’Open Air Cinéma proposera des projections gratuites. En septembre, le GAR (Groupement amateur rollois) présentera la Revue du 700e. Et en octobre, un concours de littérature viendra clore les festivités.

«Un projet ambitieux», auquel la municipale en charge de l’événementiel Monique Choulat Pugnale aimerait associer toute la population, et surtout, les sociétés locales. Mais le syndic Denys Jaquet va plus loin. «Ce sont toutes les communes de la couronne rolloise qui sont invitées à participer à cette fête, qui est aussi la leur.» (24 heures)

Créé: 21.03.2018, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.