La saga brûlante des grils reprend à Préverenges

GrilladesNouveau rebondissement dans l’affaire des barbecues de la plage. Des riverains ont saisi le Tribunal cantonal pour s’opposer à la pose de grils.

La pose de grils provisoires par la Commune permet d'éviter les barbecues jetables, qui génèrent beaucoup de fumée.

La pose de grils provisoires par la Commune permet d'éviter les barbecues jetables, qui génèrent beaucoup de fumée. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Préverenges, le feuilleton des grillades sur le sable blanc repart de plus belle, plus de cinq ans après son premier épisode. Dans ce dossier, il paraît impossible de concilier amateurs de saucisses grillées et riverains gênés par les fumées. «Certains voisins de la plage viennent de saisir la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal pour contester la levée de leurs oppositions par le Canton à l’installation de grils provisoires», souligne Guy Delacrétaz, syndic, de guerre las par cette saga sans fin, confirmant ainsi une information parue dans La Côte.

Car, pour contenter tout le monde, le Canton a autorisé la pose de six grils mobiles et saisonniers l’année dernière. Bénéficiant ainsi d’une autorisation provisoire, la Commune a enfin pu mettre en place ses grils publics et a pu interdire par la même occasion les barbecues jetables, générateurs de nuisances. «La saison estivale s’est passée sans encombre, ajoute le chef de l’exécutif. Il y a eu peu de problèmes de fumées et le règlement a été respecté dans la majeure partie des cas.»

Situation idéale
Une situation idéale qui est aujourd’hui remise en question. «C’est vrai qu’il y a une menace sur la saison d’été qui va venir, précise encore Guy Delacrétaz. Nous espérons convaincre le Canton et le Tribunal cantonal de reconduire le même schéma que l’an passé en attendant la décision finale de la Cour. Nous pourrions ainsi installer des grils de juin à septembre.»

A plus long terme, la Municipalité espère surtout qu’une décision claire sera prise par la justice dans ce dossier. «Il serait regrettable que les grils soient définitivement interdits, car cela irait à l’encontre du référendum populaire de 2010», conclut le syndic. (24 heures)

Créé: 27.04.2015, 17h27

Articles en relation

Les grils sont de retour sur la plage de Préverenges

Loisirs Une enquête publique est ouverte par la commune sur le projet de la pose saisonnière des grils sur la plage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.