Saint-Prex veut reloger son administration

ProjetLa Municipalité propose de déménager les locaux de la Commune dans un bâtiment voisin qui offrirait plus d’espace.

Le syndic Daniel Mosini rappelle que l'administration est actuellement à l'étroit dans ses locaux.

Le syndic Daniel Mosini rappelle que l'administration est actuellement à l'étroit dans ses locaux. Image: Vanessa Cardoso - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le départ de la caserne des pompiers, d’ici à l’été prochain, dans l’ancien arsenal ouvre la voie des possibles pour l’administration communale, située juste à côté. La Municipalité souhaite en effet déménager les locaux communaux dans le bâtiment voisin, libéré des soldats du feu. Pour ce faire, elle a déposé lors du dernier Conseil communal un crédit d’étude de 280 000 francs.

«L’administration est actuellement très à l’étroit, les archives débordent et l’accès aux personnes à mobilité réduite est impossible, précise Daniel Mosini, syndic. Les volumes de l’autre bâtiment permettraient d’assurer les besoins des services communaux. Surtout que notre localité est encore appelée à grandir à l’avenir.» Encore au stade de l’étude, le déménagement – pour autant qu’il se réalise – ne se ferait pas avant l’horizon de 2018. Entre-temps, les autorités doivent encore préciser certains points. Dont la relocalisation du Conseil communal, qui siège actuellement au-dessus du local du feu. «Nous avons plusieurs solutions alternatives du côté du Cherrat ou du Moulin, notamment, mais rien n’est encore arrêté», poursuit le syndic.

Enfin, l’Exécutif devra également se pencher sur l’avenir des locaux de l’actuelle administration communale. Là encore, il a plusieurs idées, mais n’a pas encore opéré de choix définitif.

Créé: 07.12.2015, 16h34

Articles en relation

Saint-Prex accueillera une famille de réfugiés

Asile Une famille s’installera dans un appartement communal le 15 décembre. Le loyer sera pris en charge par l’EVAM. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.