Passer au contenu principal

Une salle de gym pour valoriser le bois local

Vendredi soir sera inaugurée la nouvelle salle de gym du village, réalisée presque entièrement avec du bois de la commune.

La charpente est constituée à 100% de bois bachenard transformé dans le canton. Les troncs faisant office de poutres «doivent rappeler qu’ici, tout vient de nos forêts», insiste Didier Lohri.
La charpente est constituée à 100% de bois bachenard transformé dans le canton. Les troncs faisant office de poutres «doivent rappeler qu’ici, tout vient de nos forêts», insiste Didier Lohri.
Florian Cella

Ils sont tellement fiers de leur réalisation qu’ils en ont fait une pub, parue cette semaine dans les médias locaux (dont 24 heures). Le défi imposé: construire une salle de gymnastique entièrement avec du bois coupé à Bassins. Un challenge relevé – et fêté vendredi soir – à 65%, sur un total de 91% de bois coupé et transformé dans le pays. «Encore aujourd’hui, les gens pensent que c’est impossible ou hors de prix. Avec cette salle de gym, on prouve le contraire.» S’il en est un qui semble avoir plus appris que les autres à l’issue de cette «aventure», c’est bien Raphaël Jacquier, fondé de pouvoir de l’entreprise Batineg, qui a géré le chantier. «Je ne le cache pas, avant d’avoir été mis devant cette condition absolue de valoriser les filières locales, je faisais comme tout le monde dans le métier: je travaillais avec mes fournisseurs habituels, je choisissais les produits sur catalogue.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.