Passer au contenu principal

Le savoir-faire des Jeunesses campagnardes sous la loupe

Un groupe de travail s'est penché durant une année sur la valorisation des compétences de ses membres.

Le raid des jeunesses allant de l' ancienne fête d'il y a 5 ans a Bavois a la nouvelle sur la Place des fêtes de la Cantonale des Jeunesses a Colombier. Mercredi 17 juillet 2013.
Le raid des jeunesses allant de l' ancienne fête d'il y a 5 ans a Bavois a la nouvelle sur la Place des fêtes de la Cantonale des Jeunesses a Colombier. Mercredi 17 juillet 2013.
Christian Brun

Les quelque huit mille membres des Jeunesses campagnardes organisent chaque année de nombreuses activités, dont des compétitions sportives, des girons et des camps de ski. «En s’engageant dans les Jeunesses, on développe beaucoup de compétences, mais on n’en a pas assez conscience», explique Béatrice Gass, vice-présidente de la Fédération vaudoise des Jeunesses campagnardes (FVJC). De précieux acquis qui méritent d’être valorisés selon l’organisation qui a chargé un groupe de travail de plancher sur la question.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.